twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Xavier Niel et deux hommes d’affaires africains reprennent l’opérateur sénégalais Tigo

jeudi 26 avril 2018

La cession du numéro deux des télécoms sénégalais Sentel GSM - plus connu sous la marque Tigo - aura été pour le moins mouvementée. Cette filiale du luxembourgeois Millicom International Cellular devait initialement échoir à la plateforme locale de transfert d’argent Wari, dans le cadre d’une transaction annoncée le 2 février 2017, pour un prix de 129 M$. Confronté à l’incapacité de l’acquéreur à financer la transaction, le cédant avait finalement mis un terme à l’opération le 31 juillet. Il avait alors décidé d’entamer de nouvelles discussions avec un consortium formé par NJJ (le holding personnel de Xavier Niel), Sofima (la branche investissement d’Axian, groupe du milliardaire malgache Hassanein Hiridjee) et Teyliom (de l’entrepreneur sénégalais Yerim Sow). L’affaire a depuis été ralentie par une demande d’arbitrage déposée par Wari auprès de la Chambre de commerce internationale à Paris à l’encontre de Millicom et du consortium de « bidders » – dont les membres sont formellement unis au sein de Saga Africa Holdings. C’est finalement le chef d’Etat sénégalais Macky Sall qui a signé le décret de la cession mi-avril, convaincu, selon Jeune Afrique, par l’expérience du trio et son engagement à investir plusieurs dizaines de milliards de francs CFA dans le réseau de Tigo. Il s’agit là de la première incursion de Xavier Niel en Afrique, qui s’était déjà invité dans Monaco Telecom, Salt (ex-Orange Suisse), l’israélien Golan Telecom et l’irlandais Eir. Sous son impulsion et celle de ses partenaires, Tigo compte lancer un réseau 4G et diminuer ses prix pour concurrencer Orange, qui revendique plus de 50 % de parts de marché localement à ce jour. Tigo Sénégal devra également résoudre rapidement un conflit avec ses salariés, qui affirment ne pas avoir perçu leurs primes sur la performance depuis 2012. Ils estiment le préjudice à près de 3 MdXOF (4,5 M€).

William Sadrin

(Source : Les Echos Capital Finance, 26 avril 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)