twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Weebi, une application innovante au service des commerçants

vendredi 23 juin 2017

Les outils numériques peuvent rendre de nombreux services, y compris là où on les attend le moins. Dans une petite épicerie de quartier par exemple, comme il y en a tant à Dakar, des boutiquiers font désormais leurs comptes à l’aide d’une tablette. Ils sont utilisateurs de Weebi, une application lancée par deux Sénégalais et un Français. Weebi signifie « facile » en peul, car cette application facilite justement la gestion comptable des petits commerçants.

A Dakar, tout le monde fréquente les petites boutiques de quartier pour acheter son sachet de café le matin, un peu de crédit téléphonique, ou encore quelques fruits. Tous ces petits achats se font parfois à crédit et ils sont alors consignés par le boutiquier, le plus souvent dans un cahier rangé derrière le comptoir, en attendant d’être ressorti pour un règlement en fin de mois. Voilà le point de départ de l’aventure Weebi. L’idée est de proposer une sorte de registre numérisé des achats afin d’éviter les erreurs ou les pertes de données, et donc les litiges avec les clients.

Un procédé facile pour le commerçant... et le client

Le commerçant peut décider d’acheter la totalité ou seulement une partie des équipements proposés par Weebi. En effet, la base est bien sûr l’application, mais les concepteurs proposent par ailleurs une tablette sur laquelle les achats sont sauvegardés, un socle anti vol, ainsi qu’une petite imprimante pour livrer au client son reçu, comme au supermarché. Pour l’utilisation, lors d’un achat, le commerçant entre le montant dépensé dans la tablette et sélectionne le compte de son client. Le calcul du solde et la sauvegarde se font automatiquement. Un reçu peut ainsi être tout de suite imprimé ou envoyé par mail. Un moyen pratique pour faire ses comptes à la fin du mois, pour le client comme pour le commerçant.

Une trentaine de commerçants séduits

Pour le commerçant, il n’y a pas que la sauvegarde des achats qui est intéressante. Il peut aussi consulter sur sa tablette son chiffre d’affaires journalier, ou encore l’évolution de ses ventes dans la journée et décider ainsi des heures de fermeture par exemple. Pour le moment, une trentaine de commerçants (boutiquier, poissonnier, blanchisseur, grossiste ; restaurateur) utilisent l’application. Les concepteurs de Weebi cherchent à attirer de nouveaux clients en améliorant leur produit. Par exemple, un certain nombre de boutiquiers dakarois sont lettrés en arabe, et l’application existe donc depuis quelques semaines dans cette langue.

Lou Garçon

(Source : RFI, 23 juin 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)