twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Wal Fadjri utilise des fréquences non assignées, selon l’Artp

jeudi 10 septembre 2009

On en sait un peu plus sur les raisons du conflit qui oppose le groupe de presse Wal Fadjri et l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp). Après la décision prise lundi 07 septembre par le groupe de presse Wal Fadjri de porter plainte contre l’Artp , cette dernière a réagi. Par voie d’huissier, l’Artp a constaté l’infraction consistant en l’utilisation de fréquences non assignées par ses soins. Ce qui constitue un délit au regard des dispositions du Code des télécommunications, notamment en son article 605. C’est le 04 septembre, à la requête du Directeur général de l’Artp, M. Daniel Goumalo Seck, que des auxiliaires de justice ont notifié l’infraction au groupe de presse incriminé. La motivation de la procédure tient au fait qu’en dépit de plusieurs relances, le groupe « Wal Fadjri » n’a pas été en mesure de fournir les preuves de l’assignation des fréquences qu’il utilise.

Ces fréquences sont détaillées dans un procès-verbal de constatation et adressées par voie légale au président du groupe de presse Wal Fadjri, M. Sidy Lamine Niasse.

Il s’agit des fréquences suivantes : 1520 MHZ : liaison Immeuble Kébé ; Studio Walf 1 ; 1660 MHZ : liaison Immeuble Kébé ; Studio Walf 3 ; 1665 MHZ : liaison Studio Walf ; Sonatel ; 469,7 MHZ : liaison Studio Walf ; Site de production ; 1000 MHZ : liaison Studio Walf ; Sonatel ; 472,5 MHZ : liaison Studio Walf Touba ; Sonatel FH.

Depuis 2007, le service dirigé par Daniel Goumalo Seck soutient avoir entretenu une correspondance régulière avec les responsables du groupe de presse Wal Fadjri pour les amener à se conformer aux nouvelles dispositions en vigueur avec la mise sur pied de l’Artp.

Les questions posées à Wal Fadjri tournent essentiellement autour de quatre points.

’’Est-ce que tous les équipements radioélectriques utilisés par le groupe Wal Fadjri sont agréés ? Est-ce que les fréquences utilisées par Wal Fadjri sont autorisées ? La liaison entre le studio « Walf » de Thiès et Sonatel FH est-elle autorisée ? Votre groupe de presse dispose-t-il d’une autorisation pour les émetteurs TV installés à l’Immeuble Kébé et au Front de Terre ?’’

Ce regain de tension fait suite au conflit qui oppose le groupe Wal Fadjri au Bureau sénégalais des Droits d’auteurs (Bsda), pour non-paiement des droits des artistes. Ce qui avait conduit à la suspension pour une semaine des émissions du pool « Radio-Tv » du groupe.

Mayaram

(Source : Nettali, 10 septembre 2009)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)