twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vote électronique : « Star » décrète la fin des fraudes électorales

mercredi 20 mai 2009

La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (Raddho) et Bakar Engineering and Software (bi soft) ont procédé hier, mardi 19 mai au siège de la fondation Friedrich Ebert, à la présentation d’un système de vote électronique intitulé « Star ».

Cette innovation technologique mise sur pied par M. Bakar Ndiaye a pour objectifs d’asseoir une « vraie » démocratie qui fait du peuple le seul détenteur du pouvoir et de toutes ses prérogatives. Cet outil vise également à sauvegarder la paix sociale au lendemain des élections, pérenniser la stabilité pour un développement harmonieux et durable et consolider les acquis démocratiques.

Depuis 1998, le fichier électoral fait l’objet de contestations permanentes mais aujourd’hui avec l’évolution des Technologies de l’information et de la communication (Tic), on peut maintenant espérer avoir des élections fiables.

Avec son engagement et sa volonté que lui témoignent ses collaborateurs, Bakar Ndiaye a su présenter aujourd’hui son logiciel qui consiste à éliminer les machines à voter pour des élections libres, justes et transparentes. Le président de la Rencontre Africaine pour la Défense des droits de l’Homme (Radho), Alioune Tine a affirmé que : « grâce à « star » c’est fini la fraude électorale et les tensions consécutives après les élections et en plus de cela le vote électronique est moins chère et plus fiable ».

Le système de vote électronique permet la suppression des cartes électeurs, des bulletins de vote, des registres d’émargement, du dépouillement manuel, des urnes, des isoloirs, de l’encre indélébile et de la manipulation des procès -verbaux...

Le logiciel « star » va aider ainsi à réduire le coût élevé pendant les élections avec ses trois bases : la biométrie, l’efficacité, et la simplicité. Les experts ont affirmé que le vote électronique donne l’occasion aux malvoyants, aux malentendants et aux illettrés qui étaient marginalisés dans les élections de pouvoir voter.

Bakar Ndiaye initiateur du logiciel a expliqué : « le mal voyant appuie sur un seule bouton quand il entend le nom, de son candidat. En plus de cela, il est possible de voter avec n’importe quelle langue et le système coûte dix fois moins cher. Il peut fonctionner sur n’importe quelle machine. L’électeur a besoin de 20 secondes pour effectuer six votes ».

Aïssatou Diop Ndiaye

(Source : Sud Quotidien, 20 mai 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)