twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vodafone Group étend sa présence en Afrique via le réseau spatial breveté d’AST SpaceMobile

jeudi 17 décembre 2020

Bel et bien décidé à remporter la bataille que se livrent actuellement les opérateurs télécoms pour apporter leurs services dans les zones éloignées d’Afrique, niches de marché à fort potentiel, le groupe Vodafone investit dans de nouvelles technologies de réseaux.

Vodafone, en partenariat avec AST SpaceMobile, qui se présente comme la seule société à avoir construit le premier réseau cellulaire mondial à haut débit dans l’espace, annonce le lancement en 2023, en Afrique, de la première phase de son service de communications mobiles spatiales.

Le groupe télécoms britannique a dévoilé mercredi 16 décembre que cette technologie permettra aux populations d’accéder directement aux communications, peu importe leur lieu de résidence sur le continent, sans besoin de téléphone spécifique ou d’antenne satellite.

Lors de cette première phase, la société AST SpaceMobile indique qu’elle mettra à contribution 20 satellites pour offrir une connectivité mobile fluide et à faible latence, accessible à environ 1,6 milliard de personnes dans une vaste région géographique. De son côté, Vodafone indique qu’il intègrera le nouveau service à ses marques comme Vodacom en RD Congo, Tanzanie et Mozambique ; Safaricom au Kenya et Vodafone au Ghana.

Shameel Joosub, le président-directeur général de Vodacom Group, a expliqué que « fournir une couverture mobile abordable pour tous nécessite un mélange de technologies et d’infrastructures, des mâts traditionnels aux petites cellules, en passant par les ballons et les satellites en bordure de l’espace ».

« Alors que nous avons développé un réseau rural profond pour connecter des communautés éloignées sans aucune couverture, le manque d’électricité dans certaines zones crée des obstacles insurmontables. AST SpaceMobile garantira que les communautés éloignées de nombreux pays d’Afrique subsaharienne puissent avoir accès aux derniers services numériques. »

(Source : Agence Ecofin, 17, décembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)