twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vodacom signe un accord avec Liquid Telecom pour lancer son propre réseau 5G cette année en Afrique du Sud

jeudi 6 février 2020

Vodacom devrait lancer son propre réseau 5G cette année après avoir signé un accord avec le fournisseur de réseau de gros sud-africain Liquid Telecoms, nous informe Itnewsafrica L’accord de roaming et de services gérés donnerait à Vodacom l’autorisation de se déplacer sur le réseau 5G de Liquid Telecom tout en le maintenant. « Cet accord permettra à Vodacom d’offrir à ses clients une expérience de connectivité de pointe à un moment où la plupart du spectre 5G n’a pas encore été attribué », explique Vodacom. La société ajoute que « les services 5G sont actuellement testés avant un lancement commercial au cours de cette année » – bien qu’il n’y ait pas de mot officiel sur quand exactement il sera disponible.

Liquid Telecom a annoncé son intention de lancer le premier réseau 5G de gros en Afrique du Sud en janvier 2020. « Disponible à partir du début de 2020 dans toutes les grandes villes sud-africaines, cette dernière cinquième génération de connectivité Internet mobile permettra aux opérateurs de gros de créer des services innovants, ultra-rapides, et des services numériques évolutifs pour leurs clients », explique Nic Rudnick, PDG de Liquid Telecom.

« Nos partenaires d’exploitation en gros peuvent exploiter notre nouveau réseau d’itinérance ultrarapide 5G pour créer la prochaine génération de communications et rendre l’innovation possible, à tout moment et en tout lieu. La 5G facilitera la collaboration à distance en temps réel, améliorera l’efficacité commerciale et réduira les coûts, ce qui stimulera finalement la croissance de l’économie sud-africaine. »

Cette annonce fait de Vodacom le troisième fournisseur de réseaux mobiles en Afrique du Sud à révéler ses plans 5G – après Rain et MTN.

Rain a officiellement lancé son réseau 5G en novembre 2019. Son offre 5G illimitée fournit aux consommateurs des données à des vitesses allant jusqu’à 700 Mbps pour seulement R1000 par mois. Au cours du même mois, MTN et Huawei ont lancé leur essai 5G en bande C dans le cadre du plan d’évolution du réseau de l’opérateur vers la 5G.

Gaëlle Massang

(Source Digital Business Africa, 6 février 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)