twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Visa s’engage dans la lutte contre la fraude en Afrique de l’ouest

vendredi 19 février 2016

Les fraudes à la carte sont un phénomène mondial. L’Afrique, nouvellement rentrée dans le concert des paiements électroniques est un terrain de chasse privilégié des fraudeurs. C’est pour lutter contre cette pratique que Visa Inc. a initié cet atelier. « Le sujet est très important surtout que la région tend à acquérir les outils nécessaires afin d’offrir plus d’options de paiement, fournir des services financiers aux populations mal desservies, et de s’adapter à un environnement de paiement en rapide mutation » a souligné Ismahill Diaby, le directeur de Visa en Afrique de l’Ouest.

Mené par Visa Business School, cet atelier a permis aux 32 délégués venus de 8 pays d’Afrique de l’ouest de déterminer les principaux axes qui sont indispensables pour identifier les tendances en matière de fraudes, et de neutraliser les menaces les plus avancées dans l’industrie du paiement. Ainsi les opérations, les programmes de conformité, la gestion des risques de fraude, les données, le suivi des détenteurs de carte et le contrôle des pertes ont été les principaux axes explorés. Visa Business School est bien placée pour offrir des idées fraiches, des stratégies pertinentes, et les meilleures pratiques via une pléthore de sujets sur le paiement électronique.

Visa, l’un des leaders mondiaux en technologie de paiement, a organisé un atelier de prévention contre la fraude dédié à ses clients et partenaires en Afrique de l’Ouest. La rencontre s’est tenue 3 jours durant à Dakar au Sénégal nous apprend un communiqué.

Cet atelier intervient à point nommé car, l’Afrique de l’ouest une zone qui connait une croissance considérable dans le domaine des paiements électroniques, stimulée notamment par des niveaux élevés de pénétration des services mobiles et l’adoption de nouveaux modes de paiements.

Visa Inc. se présente comme une société internationale de technologie de paiement qui relie des consommateurs, des entreprises, des institutions financières et des gouvernements dans plus de 200 pays et territoires à des paiements électroniques rapides, sécurisés et fiables. Bien que n’étant pas une banque, Visa permet aux institutions financières à travers ses innovations, d’offrir plus de choix aux consommateurs : payer maintenant par carte de débit, payer en avance avec une carte prépayée ou payer plus tard grâce au crédit.

Aujourd’hui, grâce à son réseau VisaNet, l’entreprise est capable de traiter plus de 65 000 messages de transaction à la seconde.

(Source : ICT4Africa, 19 février 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)