twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Virtualisation bancaire : Lancement de Léo par UBA

samedi 30 juin 2018

Le groupe bancaire panafricain United Bank of Africa (Uba) a lancé, samedi dernier, Léo, un banquier virtuel qui offre de l’instantanéité et la disponibilité 24h/24 ; une révolution digitale, assurent les responsables.

Dans le document remis aux journalistes, il est précisé que cette révolution permet à la clientèle d’utiliser leurs comptes sur les réseaux sociaux et d’effectuer des transactions bancaires cruciales. En effet, pour la première fois en Afrique, une institution financière propose une telle solution pour simplifier des transactions faites par les clients. Un besoin vital dans le monde trépidant d’aujourd’hui où les clients exigent une rapidité croissante dans la satisfaction de leurs demandes.

Avec le lancement de Léo, les clients pourront ouvrir de nouveaux comptes, recevoir instantanément des notifications de transactions, vérifier leurs soldes à souhait, transférer des fonds et rechercher leurs comptes. Ils pourront également confirmer les chèques, payer les factures, geler les comptes, demander des mini-relevés, entres autres.

Selon la directrice régionale de Uba zone 2 Afrique de l’Ouest, Mme Amie Ndiaye Sow, « la banque traditionnelle est confrontée à plusieurs dilemmes : nous avons en face les sociétés de télécommunications, Google, Amazone, Facebook qui sont en train de proposer des services financiers et disposent de bases de données incroyables. La banque traditionnelle a donc de la concurrence ».

Prenant la parole, Ndèye Ndack Diawara, directrice commerciale de la banque digitale de Uba Sénégal a déclaré qu’il fallait choisir un nom facile à retenir (Léo) au Sénégal et dans la sous-région. Elle a révélé que la conceptualisation était un travail d’équipe technique et de fond.

« Nous avons beaucoup travaillé sur la sécurité et le respect des règlements de chaque zone de couverture pour un service de qualité », a dit Mme Diawara qui confie que Léo cible toutes les couches de la population. Aussi, -a-t-elle rassuré que ce banquier virtuel ne peut menacer le personnel. Pour sa part, Bola Atta, la directrice marketing du Groupe Uba a laissé entendre que cette initiative est « une manière de révolutionner la banque numérique en assistant les clients lors des transactions bancaires via une plateforme développée notamment avec Facebook ou Messenger ».

Serigne Mansour Sy Cissé

(Source : Le Soleil, 30 juin 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)