twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vidéo de l’agression d’une dame à Sacré-Cœur : la CDP condamne la diffusion des images dans la presse et les réseaux sociaux

lundi 27 juillet 2020

L’affaire de la dame victime d’attouchements par deux gaillards qui lui reprochaient d’être une voleuse, a révulsé la Commission de protection des données personnelles (CDP). Ainsi que le partage de la vidéo sur les réseaux sociaux et dans la presse en ligne.

Dans un communiqué, la CDP attire l’attention de la presse en ligne sur ses obligations légales, réglementaires et déontologiques. « La loi n°2008-12 du 25 janvier 2008 sur les données personnelles n’admet un régime dérogatoire que dans la mesure où la ligne éditoriale respecte les droits fondamentaux des individus », rappelle la commission dirigée par Awa Ndiaye.

La CDP rappelle aussi aux citoyens usagers des réseaux sociaux, que le partage et la divulgation d’images, attentatoires à la vie privée et à la dignité de la personne humaine, sont réprimés par le Code pénal.

Enfin, la CDP renseigne que dès qu’elle a été formellement saisi par Amnesty International Sénégal, elle a diligenté une procédure auprès du Parquet de Dakar, pour une suite judiciaire à cette l’affaire. « À la suite de la saisine du Parquet, la CDP a aussi envoyé un signalement et une demande de suppression de la vidéo aux plateformes concernées (Google, Dailymotion, Facebook) », lit-on aussi sur la note.

La CDP réaffirme son engagement aux côtés de la Justice, de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale et de la société civile comme garants du respect de la vie privée. Et réitère aussi sa disponibilité à l’ensemble des citoyens pour renforcer la protection des données personnelles et la sauvegarde de la vie privée au Sénégal.

(Source : Dakar Actu, 27 juillet 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)