twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers une position commune africaine sur la gouvernance d’Internet

lundi 5 septembre 2005

Le président de la République Abdoulaye Wade a exhorté lundi les ministres africains à adopter lors de la deuxième phase du Sommet mondial sur la société de l’information une position commune sur la gouvernance de l’Internet "qui tient compte des intérêts des pays d’Afrique".

Le Sommet est prévu du 16 au 18 novembre prochain à Tunis (Tunisie).

Le président Wade présidait la cérémonie d’ouverture, à Dakar, de la réunion des ministres africains en charge des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sur la gouvernance d’Internet. A l’issue de leur rencontre, ces derniers devront afficher une position commune sur la question.

La gouvernance de l’Internet touche la gestion des noms et adresses utilisés dans le réseau mondial et les questions de politiques générales importantes (ressources, critiques, sécurité, sûreté, développement et utilisation), selon le rapport du groupe de travail sur la gouvernance de l’Internet publié en juillet dernier.

"Dakar (allusion à la présente rencontre) nous permettra de ne pas aller au sommet mondial en rangs dispersés. Et Tunis nous permettra de faire un pas vers la gouvernance de l’Internet : un problème complexe et délicat. Nous sommes pour la recherche du consensus pour ce problème", a indiqué le chef de l’Etat plaidant pour que "l’Afrique ne soit pas laissée sur le carreau".

Me Wade a profité de la réunion ministérielle pour faire part des acquis dans le domaine de l’Internet au Sénégal : sortie de l’annuaire de l’intranet gouvernemental, dotation des écoles d’ordinateurs et élaboration modules de formation pour les enseignants et les agents de l’Etat.

Il a rappelé qu’avec cet intranet, le gouvernement fait une économie de 1,5 milliard de francs CFA en frais de téléphonie.

Il a ainsi décliné les projets au niveau continental. Il s’agit notamment de l’intranet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

"Moi, j’ai changé d’échelle de valeurs. J’ai parlé des infrastructures et des routes. Je pense que ce sont les NTIC qu’il faut", a-t-il poursuivi.

Il a par ailleurs souligné certaines difficultés comme celui de l’accès à Internet et de sa réglementation.

L’absence d’une structure mondiale de la réglementation dénote de la nécessité pour les experts de rechercher un consensus pour faire avancer le problème. En sa qualité de coordinateur du volet NTIC, le président de la République a émis le souhait d’une position commune de l’Afrique pour une bonne défense des intérêts du continent.

Auparavant, le ministre ghanéen des Communications et Technologies de l’information, Albert Kan-Dapaah, a présenté le bilan du comité africain de suivi du sommet mondial sur la société de l’information avant de se féliciter des acquis dont le plus important demeure la création du Fonds de solidarité numérique.

(Source : APS, 5 septembre 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik