twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers une plateforme web pour l’accès aux données météorologique de l’ANACIM

jeudi 20 février 2020

L’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM) ambitionne de se doter d’une plateforme web pour renforcer l’utilisation des informations climatiques dans le suivi de la situation agro-météorologique, a annoncé Diabel Ndiaye, agro-météorologue.

Cette plateforme web devrait permettre à l’ANACIM de coller à l’actualité, selon l’agro-météorologue.

M. Ndiaye, point focal du Groupe de travail pluridisciplinaire (GTP), intervenait mercredi au cours d’un atelier technique de partage avec les différentes structures composant ledit groupe.

Le GTP avait l’habitude pendant la campagne hivernale, de se regrouper tous les dix jours pour produire un bulletin agro-météo sous format PDF que l’on envoie aux usagers, à la presse et aux autorités.

"Nous avons voulu mettre en place une plateforme web’’ à partir de laquelle "toutes les informations sont mises en ligne, sous forme décadaire de manière thématique, afin que les usagers disposent de l’information à temps réel dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la sécurité alimentaire", entre autres, a indiqué le point focal.

Selon lui, ce qui va changer avec cette innovation, c’est "la multiplicité des formes de diffusion, car l’ANACIM est en train de migrer vers le cadre national de services climatiques’’, lequel est doté d’un portail appelé à utiliser les données du GTP de toutes les structures qui le compose.

"Ce portail va capitaliser beaucoup d’informations. Cela va permettre aux usagers, à travers la connexion à l’Internet, d’avoir des informations à temps réel et de ne pas ouvrir des fichiers PDF, mais par thème, ils peuvent avoir l’information (qu’ils cherchent) et l’exploiter à temps", selon Diabel Ndiaye.

Cette plateforme, à l’initiative de l’ANACIM, "sera validée bientôt afin de permettre aux partenaires de fournir leurs données qui seront mises en ligne", a-t-il annoncé.

"Nous sommes dans une bonne dynamique avec les acteurs notamment les services de l’élevage, de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, entre autres, pour que cette validation soit effective et qu’au mois de juillet, ce portail soit prêt et présenté de manière conviviale", a dit le point focal du GTP.

Ce groupe de travail pluridisciplinaire, géré par l’ANACIM, regroupe plusieurs structures, dans le cadre du suivi de la campagne agricole.

(Source : APS, 20 février 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)