twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers ’’une coopération étroite’’ entre l’OCI et le Fonds de solidarité numérique

lundi 7 janvier 2008

Le Secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique Ekmeleddin Ihsanoglu a fait part récemment de sa volonté d’établir ’’une coopération étroite’’ entre l’OCI et le Fonds de solidarité numérique (FSN), en perspective du 11-ème Sommet de l’OCI prévu en mars prochain à Dakar, a-t-on appris de bonne source.

’’Le Professeur Ihsanoglu a exprimé sa volonté d’établir une coopération étroite entre l’OCI et le FSN, notamment dans le contexte du prochain Sommet islamique prévu en mars 2008 à Dakar’’, note le site de l’OCI visité à l’APS.

M. Ihsanoglu a fait ce vœu alors qu’il recevait jeudi dernier dans son cabinet à Djeddah, le secrétaire exécutif du Fonds de solidarité numérique (FSN) , Alain Clerc, qui était accompagné du Directeur de projets au FSN, Cissé Kane, précise la même source.

Ekmeleddin Ihsanoglu a également ’’souligné que le Fonds de Solidarité numérique pourrait constituer un moyen efficace pour lutter contre l’ignorance et l’analphabétisme parmi les pays en développement dont les Etats membres de l’OCI font partie’’.

Lors de cet entretien, M. Clerc a entretenu le Secrétaire général de l’OCI de la mission, des activités du Fonds et de la contribution de 1% destinée à combler la fracture numérique entre les pays en développement et les pays avancés, renseigne le site de l’OCI.

Le Secrétaire général et son hôte ont, par ailleurs, signé ’’un mémorandum d’entente’’ destiné à ’’constituer un cadre légal pour régir la coopération entre les deux organisations’’.

Alain Clerc et Cissé Kane ont eu ’’un entretien avec les hauts cadres du Secrétariat général (de l’OCI) qui a porté sur les voies et moyens d’établir une meilleure coopération entre le Secrétariat général de l’OCI et le FSN’’, poursuit la même source.

Ils ont également ’’évoqué les projets concrets intéressant les technologies de l’information et de la communication et susceptibles d’être approuvés par le prochain Sommet islamique à Dakar’’.

Le Fonds de solidarité numérique, une initiative lancée par le président Abdoulaye Wade, est destiné à résorber la ’’fracture numérique’’ entre pays du nord et pays du sud. Il a été inauguré en mars 2005 à Genève (Suisse).

(Source : APS, 7 janvier 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)