twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers une Afrique 100% connectée

jeudi 19 janvier 2012

Le service SpaceDSL, permettant une connexion Internet haut débit par satellite, a été lancé le 18 janvier. Il concerne l’Afrique francophone. Objectif : étendre la couverture Internet grâce au satellite, y compris dans les zones reculées.

« Ceci est une révolution ». Non, Philippe Tintignac, PDG d’Afrique Telecom, n’a pas commencé son discours comme aurait pu le faire Steve Jobs, l’ancien patron d’Apple. Même si le lancement de SpaceDSL, le 18 janvier, à Paris, apparaît comme une petite révolution dans le domaine de l’accès Internet en Afrique.

Le principe tient dans un carton de 35 kilos. À l’intérieur : une parabole, un modem et des câbles. « Une mini VSAT », se félicite Philippe Tintignac. Autrement dit, SpaceDSL est un système satellite en plus petit mais avec les qualités d’un grand. « Éligibilité totale, débit élevé, faible coût, installation autonome et pas d’abonnement », énumère le PDG d’Afrique Telecom, implanté en Afrique depuis 2005.

Une parabole à € 750

Cette technologie vise à étendre la couverture Internet sur l’ensemble du continent africain et particulièrement dans les zones rurales. « Le haut débit est un vrai problème. Les infrastructures manquent. L’ADSL est limité aux très grandes villes, tout comme les réseaux sans fil. Le système 3G n’est pas toujours fiable et le satellite coûte très cher », constate Philippe Tintignac.

SpaceDSL n’est pas donné non plus. Il faut compter € 750 pour l’équipement. Le fondateur reconnaît que le dispositif « s’adresse à des particuliers aisés ». Afrique Telecom veut également capter d’autres clients, comme « les ONG, les écoles, les petites entreprises, les cyber-cafés, les administrations délocalisées, les postes de frontières ou de douanes, etc. ». Les particuliers modestes ne sont pas directement concernés, certes, mais l’installation d’une parabole dans une mairie ou dans un établissement scolaire peut rendre Internet accessible à tous.

Unique au monde

Une fois la parabole mise en place, des cartes prépayées (à partir de € 29) sont disponibles dans les commerces. Pour € 29, la carte donne droit à un mois de connexion Internet de 512 kilobits par seconde pour un volume de 500 mégaoctet. SpaceDSL est le seul système de liaison par satellite sans abonnement et sans engagement au monde.

L’entreprise basée à Auxerre (France) se concentre pour l’instant sur les pays d’Afrique francophone. Au total, 32 pays pourront accueillir ce service d’Internet haut débit. Philippe Tintignac confie : « Nos cinq pays-partenaires, c’est-à-dire le Gabon, le Congo-Brazzaville, le Cameroun, le Mali et Madagascar, ont déjà commandé 60 kits chacun. »

Quentin Pommier

(Source : Marchés tropicaux et méditerranéens, 19 janvier 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)