twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers un financement annuel de trois milliards sur trois ans pour la RTS

mardi 4 août 2009

Le ministre de la Communication Moustapha Guirassy a fait part mardi à Dakar de l’engagement du gouvernement à résoudre le problème du financement de la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS) à travers la mise à disposition progressive d’une allocation d’un milliard de FCFA, puis de trois autres milliards, étalés sur trois ans, à partir de l’année prochaine.

’’Le chef de l’Etat a donné des instructions pour assurer le financement de la RTS. Des mesures sont déjà effectives. Un milliard de francs sera alloué dans un premier temps dont 300 millions sont déjà parvenus à la RTS’’, a notamment indiqué le ministre à l’issue d’une rencontre avec des représentants des travailleurs de l’entreprise.

Selon le porte-parole du gouvernement, les 700 millions seront inscrits dans le prochain budget. En plus, le gouvernement va mettre à la disposition de la RTS une enveloppe de trois milliards sur trois ans à partir de 2010.

Insistant sur la volonté de l’Etat de trouver une solution définitive au problème de financement de la RTS, il a à ce sujet annoncé le prochain dépôt d’un projet de loi.

’’Je comprends et partage ce qui est posé comme revendication. Il n’y a rien de plus légitime que de réclamer le financement de l’audiovisuel public. Il faut absolument faire face à la situation du Soleil, de l’APS et de la RTS’’, a réitéré M. Guirassy.

’’Au-delà de la RTS, l’Etat a été fortement sensibilisé et est sensible à la situation des services publics d’information, notamment le quotidien national Le Soleil et l’Agence de presse sénégalaise (APS)’’, a-t-il souligné, évoquant dans ce cadre la convocation prochaine d’états généraux de l’audiovisuel public.

(Source : APS, 4 aout 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)