twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers la mise en place d’une stratégie nationale sur la cybersécurité

mardi 10 janvier 2017

Le gouvernement du Sénégal a pris la résolution de mettre en œuvre une stratégie nationale sur la cybersécurité a indiqué, mardi à Dakar, le ministre des Postes et Télécommunications, Yaya Abdoul Kane.

’’Le gouvernement a pris d’autres mesures pour la mise en œuvre d’une stratégie nationale sur la cybersécurité’’, a-t-il di à des journalistes lors de la session ordinaire unique 2016-2017 de l’Assemblée nationale.

Les députés qui ont à cet effet approuvé le projet de loi portant modification du code des télécommunications ont demandé au ministre de veiller sur le problème de la sécurité de données, aux impôts liés à l’exploitation des terrains par des opérateurs dans les collectivités locales et autres.

"Aujourd’hui, le risque zéro n’existe pas. La cyber attaque reste permanente" a dit M. Kane qui a appelé les populations à savoir que "l’utilisation du téléphone et de l’internet n’est pas sans risque".

’’L’Etat a fait de la problématique de sécurité comme une priorité et nous pensons que la mise en œuvre d’une stratégie sur la cybersécurité nous permettra de régler de façon efficiente notre système de sécurité’’, a-t-il fait valoir.

Par rapport à la question sur le non reversement de ressources financières aux collectivités locales par les opérateurs de téléphonie, le ministre a estimé qu’il s’agit, pour ces institutions décentralisées, de relever le défi de la collecte des impôts et taxes.

’’Le gouvernement a mis en place une commission chargée de trouver des solutions durables et définitives permettant aux collectivités locales de percevoir des taxes que leur doivent ces opérateurs’’ a soutenu Yaya Abdoul Kane, informant que son département va créer une plateforme numérique et d’incubation en faveur collectivités locales.

S’agissant des opérateurs d’accès à internet, le ministre a annoncé le lancement imminent d’une procédure d’appel d’offres pour l’entrée dans le marché des opérateurs mobiles virtuels.

Les réformes entreprises permettront aux opérateurs déployer la fibre optique et cela va renforcer la concurrence dans le secteur des TIC, a dit Yaya Abdoul Kane.

(Source : APS, 10 janvier 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)