twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vers la création d’un conseil de l’économie numérique

vendredi 12 juin 2015

Le président de la république a procédé hier, jeudi 11 juin, l’inauguration du nouveau siège du groupe de la Sonatel sis sur la Vdn. Macky Sall a saisi cette occasion pour annoncer la création, dans les plus brefs délais, d’un conseil de l’économie numérique pour prévoir les tendances lourdes du secteur des télécommunications.

Le gouvernement du Sénégal a décidé de créer, dans les jours à venir, un conseil de l’économie numérique pour anticiper les tendances lourdes du secteur des télécommunications.

L’annonce a été faite par le président de la République Macky Sall, qui présidait hier, jeudi 11 juin, la cérémonie officielle d’inauguration du nouveau siège de la Sonatel sis sur la Vdn.

« Nous avons décidé de créer un conseil de l’économie numérique qui aura pour mission d’anticiper sur les tendances lourdes du secteur.

On parle déjà de 5 G pour les années à venir. Pour aider à orienter la stratégie en la matière par des études et avis consultatifs, j’invite le gouvernement à mettre en place cet organe dans les meilleurs délais », indique Macky Sall.

Pour lui, il faut relever le défi du choix stratégique. Car estime-t-il, à l’ère de la technologie 4 G qui va révolutionner le modèle économique des opérateurs de télécommunication, le passage à la 4G est une formidable source d’opportunité pour les professionnels des secteurs du télécom, de l’informatique et de la communication en raison des nouvelles possibilités d’entreprenariat à haute valeur ajoutée qui s’y attache.

Octroi de 4 G : Macky exige la transparence

En ce qui concerne la technologie 4G qui a soulevé des suspicions entre le gouvernement et les opérateurs téléphoniques, Macky Sall soutient :« Nous avons donc instruit l’ARTP qui procède au recrutement d’un cabinet qui doit nous accompagner dans nos négociations avec lS opérateurs pour que très rapidement, nous puissions conclure un octroi de licence 4 G. Puisque vous avez fait les tests et je pense qu’ils sont prometteurs pour le développement de vos services futurs. Toutefois, il serait important que nous y allions le plus rapidement possible et ceci dans un esprit gagnant-gagnant dans la transparence, dans l’intérêt de nos entreprises de l’Etat du Sénégal et du pays ».

Projet d’externalisation

Se prononçant sur le projet d’externalisation, le Chef de l’Etat exhorte les opérateurs de téléphonie à travailler dans un esprit d’ouverture et de dialogue de manière à trouverdes solutions intelligentes qui répondent, à la fois, aux normes de compétitivité de l’entreprise et de protection des employés.

« A ce niveau, j’aimerai inviter la Sonatel et les autres opérateurs à engager la discussion avec les salariés mais aussi avec les pouvoirs publics sur cette question de l’externalisation. C’est un processus qui doit être maitrisé. Le décret d’application de la loi 2011-01 du 24 février 2011 portant sur le code des télécommunications, va dans ce sens », lance-t-il.

Selon Macky Sall, la logique de développement solidaire cultivée en interne à la Sonatel doit prévaloir dans ses relations avec le reste du tissu économique.

« Etre la première entreprise nationale vous impose de tirer les Pme et les Pmi locales pour libérer leur potentielle création de richesse et d’emploi », a-t-il soutenu.

Un chiffres d’affaires de 816 milliards en 2014

Prenant la parole, le directeur général de la Sonatel, Alioune Ndiaye, a révélé que le chiffre d’affaires de son groupe est passé de 40 milliards en 1985, date de la création de Sonatel à 816 milliards en 2014. Dans la même période, il indique qu’il est passé de 0 à 300 milliards dans les trois pays de présence en seulement 12 ans.

Ndèye Aminata Cissé

(Source : Sud Quotidien, 12 juin 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)