twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vente des actions de l’Etat à France Télécom : Les retraités de la Sonatel s’insurgent

mercredi 15 avril 2009

L’Association nationale des agents retraités de la Sonatel (Anars) s’oppose à la cession d’actions de l’Etat à France Télécom et a invité le gouvernement du Sénégal à y renoncer. Pour ces retraités, cette cession équivaut au bradage du fleuron le plus crédible du pays en termes de rentabilité et de progrès social.

L’opération de cession par le Sénégal de 9,87 % sur les 17,7 % de ses actions du capital de la Sonatel à France Télécom suscite encore des remous. C’est ainsi que le bureau de l’Association nationale des agents retraités de la Sonatel (Anars) qui s’est réuni samedi dernier dans les locaux des Recettes principales (Rp) de Dakar, s’est fortement opposé à cette ‘vente qui met France Télécom en position de leader, contrairement à l’idée première de partenariat stratégique’. Aussi ces agents qui ont sacrifié la majeure partie de leur vie professionnelle à l’édification d’une Sonatel juste et contributive au développement du Sénégal, ont-ils invité ‘le gouvernement du Sénégal à renoncer à cette opération pendant qu’il est encore temps’. En attendant, ils ont exprimé leur ‘soutien sans réserve à la lutte engagée par les travailleurs en activité de la Sonatel’.

L’Anars qui ne porte pas de gants pour dénoncer ce bradage du fleuron industriel du Sénégal le plus crédible en termes de rentabilité et de progrès social, s’insurge contre cette vente des actions de la société que ses membres ont portée à bout de bras de sa naissance à nos jours, pour en faire un bijou et une entité de grande envergure. Sa réaction intervient après celles des marchés financiers par le biais de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), du Syndicat des travailleurs de la Sonatel (Syts) et de la Coalition de défense nationale pour combattre les voleurs, les prédateurs et les magouilleurs (Cdncvpm) que vient de lancer Ibrahima Konté.

Par ailleurs, dans leur combat contre la cession d’actions de l’Etat à France Télécom, les travailleurs de la Société nationale des télécommunications du Sénégal (Sonatel) ont envoyé une délégation à Touba où elle a pris langue avec le khalife général des mourides, Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, qui est très au fait des activités de la société. C’était pour le sensibiliser sur les risques de périls inhérents à la décision du gouvernement sénégalais de brader ses actions. Ce qui anéantirait ‘d’immenses efforts consentis par les travailleurs sénégalais et collaborateurs étrangers qui ont créé, façonné et entretenu cette entreprise devenue la convoitise des capitaux du monde entier’, selon l’Anars.

Babacar Noël Ndoye

(Source : Wal Fadjri, 15 avril 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)