twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Vente d’actions à France Télécom : une intersyndicale africaine ’’exige’’ l’annulation du protocole

mardi 28 avril 2009

Une intersyndicale africaine constituée, mardi à Yaoundé (Cameroun) autour des travailleurs de la Société nationale des télécommunications (SONATEL), a exigé ‘’l’annulation’’ du protocole de vente d’une partie des actions de l’Etat du Sénégal à France Télécom, appelant à l’engagement de ‘’négociations sérieuses’’ en vue d’aboutir à ‘’une solution nationale’’.

‘’Nous exigeons du gouvernement sénégalais et de France Télécom l’annulation du protocole de vente et exigeons l’ouverture immédiate et sans condition de négociations sérieuses entre les parties pour une solutions nationale’’, a notamment déclaré Stanis Koundyé, syndicaliste congolais sur les ondes de la RFM (privée).

‘’ (Ladite solution) permettra de sauvegarder l’intérêt de tous les acteurs dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant’’, ont souligné les syndicalistes dans une résolution.

Des syndicalistes africains dans le domaine des télécommunications, provenant notamment de la République démocratique du Congo (RDC), du Tchad, du Togo, du Burkina Faso, du Mali, du Sénégal et du Cameroun ont constitué une intersyndicales pour soutenir les travailleurs de la SONATEL.

‘’Considérant la situation conflictuelle à la SONATEL relative au protocole de vente d’actions de l’Etat du Sénégal à France Télécom, nous réaffirmons le soutien indéfectible de l’ensemble des nos affiliés aux travailleurs de la SONATEL’’, ont-t-il assuré dans la même résolution

‘’Les camarades ont adopté une déclaration de soutien qu’ils ont envoyée à la direction de France Télécom, à la direction de la SONATEL et au siège du syndicat pour organiser un vaste mouvement de soutien et de solidarité’’, a pour sa part confirmé sur les mêmes ondes, Mamadou Aïdara Diop, secrétaire général de l’intersyndicale des travailleurs de la SONATEL.

‘’Depuis hier (lundi), a-t-il indiqué, le mouvement de soutien international s’est renforcé. Nous avons reçu le soutien de la Confédération générale des travailleurs (CGT) de France, et de la Confédération française démocratique du travail CFDT’’.

‘’Nous avions déjà reçu la semaine dernière le soutien de Fédération des syndicats locaux des postes et télécommunication de France (Sud PTT). Nous allons recevoir à partir d’aujourd’hui (mardi) le soutien des affiliés d’Afrique’’, s’est réjoui M. Aïdara.

Il a également fait part de l’organisation à partir d’Abidjan d’un vaste mouvement de solidarité, annonçant l’entrée en lice du département Télécommunication de l’Union qui contrôle près de 7 millions de travailleurs sur le continent pour soutenir les travailleurs de la SONATEL.

Du côté des pouvoirs publics sénégalais, une réunion de la commission tripartite regroupant des représentants du gouvernement, des syndicalistes, et de la direction de la SONATEL, présentée comme déterminante, doit se tenir mardi à paritir de 18 heures au Palais présidentielle.

L’Etat du Sénégal et France Télécom ont récemment signé un protocole d’accord qui conduira à l’acquisition par la multinationale française de 9,78 pour cent des actions détenues par l’Etat à la SONATEL.

La transaction d’une valeur de 200 milliards de francs permettra à France Telecom de devenir avec 52 pour cent l’actionnaire majoritaire de l’entreprise sénégalaise, opérateur historique des télécommunications dans le pays.

Le ministre de l’Economie et des Finances Abdoulaye Diop avait, dans la foulée, justifié cette cession par le souci de financer l’économie du pays. Les travailleurs qui sont contre la mesure, mènent, depuis, des actions pour contraindre l’Etat à y renoncer.

(Source : APS, 28 avril 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)