twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Université Virtuelle du Sénégal (UVS) : Le Conseil d’Administration de l’UVS installé

vendredi 12 octobre 2018

L’UVS a procédé ce jeudi, à l’installation officielle des membres de son conseil d’administration pour une meilleure gestion des orientations prises.

Considérée aujourd’hui comme la deuxième Université du Sénégal de par la taille de sa communauté estudiantine, l’UVS compte sur cette institution qui vient d’être mise en place pour relever les défis d‘une bonne gouvernance et d’optimiser les actions inhérentes à l’amélioration continue de son organisation.

Venu présider la cérémonie d’installation, le Ministre de l’enseignement supérieure et de la formation professionnelle Monsieur Mary Teuw Niane a rappelé les missions importantes de cette nouvelle institution. « A présent l’UVS va disposer d’une instance d’impulsion de ses orientations stratégiques dont la diversité de ses membres et leur attachement institutionnel ou social, donnent corps à cette idée forte qui veut que l’UVS soit l’Université de la société. Le conseil d’administration compte ainsi s’ériger en levier institutionnel pour répondre aux attentes placées en elle pour le développement de l’UVS et être un lien entre l’UVS et le monde socioéconomique » a fait savoir Mr Mary Teuw Niane.

En effet le conseil d’administration composé essentiellement de membres externes issus du milieu socio-économique a pour rôle d’adopter le plan stratégique de l’UVS, d’adopter la feuille de route du recteur, de faire la reddition des comptes, de voter les budgets de l’Université et d’aider à la mise en œuvre de ses orientations mais également à trouver des moyens additionnels pour bien assurer sa mission. Le conseil d’administration sera lien entre l’UVS et le monde socioéconomique, le lien entre l’UVS et la société.

Profitant de cette tribune offerte par l’installation du conseil d’administration de l’UVS Mary Teuw Niane est revenu sur la question de l’expulsion annoncée dans les jours à venir des étudiants orientés par le gouvernement dans les établissements et écoles partenaires. Une mesure qui fait suite à la dette de 16 milliards dette que l’Etat doit à ces établissement et écoles privées. Mary Teuw Niane assure les étudiants pour trouver une solution très prochainement « Dans le cadre de la loi rectificative il y’a 3 milliards qui ont été débloqué et nous avons réuni les établissements et écoles privées d’enseignement supérieure en question réunis désormais au sein d’une seule organisation pour discuter avec elles sur les modalités de mettre cette argent à la disposition des établissements en question. Je suis convaincu qu’il y’aura une solution à ce problème parce qu’il y va de l’intérêt du Sénégal, des établissements publics ou privés d’enseignement supérieur »

Pour sa part Amadou Diaw coordonnateur du pilotage de l’UVS et non moins membre du conseil d’administration témoigne de leur engagement pour accompagner cette dynamique engagée ’’ Notre mission à mon avis est d’accompagner cette Université qui résolument s’est voulu ouverte aux acteurs socio-économiques, ouverte à l’environnement, par la multiplication des ENO, par son mode de fonctionnement mais également l’accompagner pour multiplier et démultiplier son impact dans la réalisation de la société sénégalaise dont nous rêvons’’ a déclaré Mr Amadou Diaw

Cette plateforme entrepreneuriale et de démonstration encadrée par les ressources humaines de l’UVS a pour vocation de former tous sénégalais qui a envie d’acquérir une compétence, d’obtenir un certificat. Ainsi elle se fera un point d’honneur de mettre à disposition des étudiants et des personnes le désirant, une palette de formations qui répondra leurs aspirations académiques. Cette plateforme entrepreneuriale et de démonstration encadré par les ressources humaines de l’UVS. Donc le conseil d’administration a un rôle très important et c’est aussi le lien entre l’UVS et le monde socioéconomique, le lien entre l’UVS et la société.

Maria Diop

(Source : Réusssir, 12 octobre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)