twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Universalité d’internet : Le Sénégal élabore sa feuille de Route

jeudi 23 mai 2019

Dans plusieurs pays dans le monde, l’Unesco a entrepris de conduire des études pilotes sur les Indicateurs d’Universalité d’Internet. Le Sénégal, choisi comme l’un des pays pilotes, a tenu les 21 et 22 mai 2019 un atelier consultatif sur le sujet, en partenariat avec le chapitre national d’Internet Society (ISOC).

Ce, pour permettre au pays de disposer d’indicateurs d’évaluation du niveau de réalisation des quatre principes DOAM définis dans le concept d’Universalité de l’Internet.

L’atelier de deux jours a eu pour objectif de réunir un comité consultatif multipartite composé d’experts volontaires pour analyser le rapport et proposer des amendements ou orientations en vue de sa finalisation.

Le concept d’universalité de l’Internet a été proposé par l’Unesco et approuvé par la 38ème session de la Conférence générale de l’organisation. Il est associé à une vision qui met en lumière quatre principes fondamentaux pour le développement de l’Internet : la nécessité de fonder le développement sur le respect des droits humains, sur l’ouverture, l’accessibilité et la participation multipartite (D.O.A.M).

L’Unesco a, sur la base de ces principes, élaboré des indicateurs d’universalité d’Internet au travers de consultations internationales. Ces indicateurs visent à répondre aux besoins des gouvernements et autres parties prenantes en matière d’évaluation holistique du développement de l’Internet, et aussi à encourager l’amélioration, au niveau pays, d’une politique de l’Internet fondée sur les évidences.

Comité multipartite

Les indicateurs devraient orienter les pays et autres parties prenantes sur, entre autres, le respect de la liberté d’expression, le respect de la vie privée, l’égalité de genre, la prise en compte des besoins de personnes vivant avec un handicap, et la promotion du multilinguisme dans les efforts de développement d’Internet.

L’étude consiste à collecter et analyser les données et informations pertinentes et disponibles sur certains indicateurs des différentes catégories. En ce sens, l’étude pilote ne porte pas sur tous les indicateurs. Un premier draft du rapport de l’étude pilote au Sénégal a été élaboré en 2018. L’Unesco, en partenariat avec ISOC-Sénégal, envisage de soumettre ce rapport à la revue d’un comité multipartite, représentatif des différents acteurs concernés par les domaines couverts par les indicateurs.

Ce rapport pourra ainsi servir de tableau de bord aux décideurs du secteur de l’économie numérique.

(Source : Social Net Link, 23 mai 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)