twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Unité d’assemblage électronique : JVC compte s’installer à Diamniadio

samedi 10 juin 2006

Le projet d’aménagement de la plate-forme industrielle aiguise déjà l’appétit des investisseurs. Des investisseurs privés étrangers y voient déjà une grande opportunité pour y développer le marché des appareils électroménagers.

La multinationale japonaise JVC a manifesté son intérêt vis-à-vis des opportunités que présente la future ville industrielle sénégalaise. Elle compte installer une unité d’assemblage de matériels électroniques sur la plate-forme industrielle de Diamniadio. JVC à dévoilé son ambition d’établir un parc industriel "pour répondre aux besoins immédiats des ménages sénégalais en rendant accessible les instruments électroniques", comme l’ont déclaré ses responsables. Pour consolider cette idée, la multinationale a signé un accord de représentation commerciale et d’exclusivité avec la société sénégalaise Electronic Corp Sarl. Le directeur de cabinet du ministre du Commerce, Habibou Ndiaye, voit à travers cet accord un intérêt allant dans le sens de la politique des autorités dans le domaine de la distribution. Un secteur dont le développement traduit, selon lui, "une option claire et avant-gardiste de toujours rapprocher le consommateur de tout produit recherché, avec le maximum de confort, de sécurité et de fonctionnalité possible", estime-t-il. Pour M. Ndiaye, la volonté affichée par la multinationale japonaise démontre une fois de plus la nouvelle impulsion que connaît le secteur commercial et qui est pris en compte par le secteur privé national et étranger.

Le marché de l’électronique représente l’un des plus dynamiques de l’économie mondiale. À en croire le directeur de cabinet du ministre du Commerce, "le marché sénégalais a enregistré des importations qui ont tourné autour de 5 milliards de FCfa en 2004 et plus de 5,176 milliards de F Cfa, au cours de l’année 2005". À cela, il a ajouté que ces chiffres ne tiennent pas compte des téléviseurs, des moniteurs et autres projecteurs vidéo. Selon M. Ndiaye, ils n’intègrent pas non plus certains matériels électroniques comme les DVD - actuellement à la mode - dont les importations décrivent une croissance quasi exponentielle. Comparé au marché africain de l’électronique, M. Ndiaye pense que le Sénégal est un terrain favorable que les deux nouveaux partenaires sénégalais et japonais peuvent conquérir, à partir de la plate-forme émergente de distribution offerte par le pays. Il a par ailleurs, invité les deux partenaires à saisir les opportunités qui leur sont offertes "pour accélérer la mise en œuvre de leur business plan, à travers notamment le démarrage rapide de l’unité industrielle d’assemblage".

Bacary DABO

(Source : Le Soleil, 10 juin 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)