twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Une plateforme web annoncée pour un partage d’informations sur les déchets

jeudi 7 mai 2015

L’Initiative responsabilisation sociétale environnementale (RSE) du Sénégal, a annoncé, jeudi à Dakar, s’engager pour la mise en œuvre d’une plateforme web collaborative visant à promouvoir "une politique de gestion écologiquement rationnelle des déchets produits par les entreprises". Cette plateforme va investir le champ de l’information et de l’échange sur les déchets issus des procédés de fabrication des entreprises, a déclaré Philippe Barry, président de l’initiative RSE Sénégal.

M. Barry intervenait au cours d’un atelier d’échanges et de concertation sur l’économie circulaire et le recyclage des déchets, organisé en partenariat avec l’Initiative RSE et le ministère de l’Environnement et du Développement durable.

"Au-delà des entreprises, a indiqué M. Barry, il s’agit aussi de gérer différemment, le mode de production et de consommation des déchets afin de faire émerger dans notre pays, une véritable politique de gestion des déchets compte tenu des objectifs du Plan Sénégal émergent (PSE)".

Selon Philippe Barry, cela permettrait de "bâtir un modèle de développement soutenable", à travers un partenariat public/privé qui tienne compte de l’inclusion sociale.

"Ce partenariat va permettre de développer et soutenir une économie verte grâce aux opportunités économiques et sociales tirées de la valorisation d’une filière déchets organisée et structurelle", a-t-il dit.

Dans cette perspective, il s’agir de "favoriser les rapprochements" souhaités par les entreprises responsables dans le domaine des déchets et de "promouvoir toutes les actions communes, visant à renforcer la formalisation des filières déchets produits par les entreprises", a précisé Philippe Barry. "Le plus important face au développement d’une économie circulaire des déchets, dans notre pays, est lié au faible accès aux informations et à la nécessité de relever le défi de la transparence dans ce secteur", a-t-il souligné.

"Cette plateforme va permettre de dégager des solutions prometteuses pour améliorer les capacités dans le développement des filières déchets en vue d’élaborer de stratégies de gestion et d’adaptation appropriées", a-t-il soutenu.

(Source : APS, 7 mai 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)