twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Une plateforme informatique mise en place pour dématérialiser les services salariaux

jeudi 12 septembre 2019

La direction générale du budget a lancé jeudi la plateforme e-solde, dans le but d’accélérer" la dématérialisation des services de la Solde et faciliter l’accès à l’information et aux services salariaux.

Cette nouvelle plateforme "digitalise le processus de consultation et d’obtention des bulletins de salaire mensuel et annuel", explique une note d’information de la direction générale du budget.

"La plateforme constitue un moyen d’accélérer [la dématérialisation] des services de la Solde, avec une facilité d’accès à l’information et aux services salariaux", ajoute la note remise aux journalistes lors du lancement de cette innovation.

Cette plateforme lancée en présence du directeur général de la Solde va assurer aux employés de l’Etat un "accès aux bulletins de salaire en ligne".

Une innovation qui va aider à "lever les nombreuses contraintes liées à la délivrance" des bulletins de salaire "par les banques, notamment pour les agents de l’Etat qui sont en service au niveau déconcentré et ceux qui sont dans les postes diplomatiques", ajoute le document.

Cette plateforme est accessible sur Internet, ce qui permet "à tout agent de l’Etat d’accéder à ses éléments de salaire en ligne, quelle que soit sa position géographique".

En raison de la "sensibilité des informations" relatives aux salaires, "la dimension sécuritaire" a été prise en compte, avec l’aide de l’Agence de l’informatique de l’Etat, assure la direction générale du budget.

Elle rappelle que cette plateforme est lancée à la suite du Forum de l’administration, qui s’est récemment déroulée sous l’égide du président de la République, Macky Sall.

(Source : APS, 12 septembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)