twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Une étude de la Banque mondiale classe les pays d’Afrique les mieux connectés

jeudi 27 mars 2014

Le rapport de l’étude « Connecting to compete 2014 » de la Banque Mondiale vient de paraître. Sur les 160 pays qu’il classe selon leur indice de performance logistique (IPL), il apparait que les pays africains s’en sortent de mieux en mieux. Certains ont fait des efforts d’acquisition d’outils technologiques pour être compétitifs économiquement.

L’étude réalisée sur la base d’une enquête menée auprès de 1000 professionnels du secteur a évalué dans ces pays, l’efficacité de leurs procédures de contrôle aux frontières, la qualité de leurs infrastructures de commerce et de transport, la compétitivité des prix à l’international, la compétence et qualité des services logistiques, la capacité à assurer le suivi des marchandises et la capacité à assurer les livraisons dans les délais prévus.

L’Afrique du Sud est toujours la première économie du continent, mais dégringole de la 23ème place de 2012 à la 34ème place sur 160. Les causes étant l’inadéquation de son service douanier. L’Egypte qui le secondait en 2012 quitte la 57e pour la 62e place. Par contre, le Burkina Faso, le Kenya ou le Rwanda enregistrent la plus forte progression par rapport à 2012. « Ces pays à faible revenu ont fait de gros efforts pour améliorer leurs infrastructures et réformer leurs services douaniers », explique Jean-François Arvis, spécialiste des transports et fondateur de l’IPL.

Au bas du classement, les six pays africains qui ont l’indice de performance logistique le plus pauvre aux côtés de la Syrie, de l’Afghanistan ou de Cuba sont le Soudan, Djibouti, l’Érythrée, le Congo, la RD Congo et la Somalie. Jean-François Arvis indique que « ce sont généralement des pays dont les performances logistiques sont perturbées par des conflits ».

Le Maroc, la Sierra Leone et l’Ouganda ne figurent pas dans le classement 2014 faute de données disponibles.

Classement des pays africains



  • Afrique du Sud (34ème)

  • Egypte (62ème) 

  • Malawi (73ème)

  • Kenya (74ème)

  • Nigeria (75ème)

  • Côte d’Ivoire (79ème)
  • Rwanda (80ème) 

  • Sao Tomé & Principe (84ème)
  • Namibie (93ème) 

  • Algérie (96ème)

Classement mondial 2014



- 1 Allemagne,

- 2 Pays-Bas,

- 3 Belgique,
- 4 Royaume-Uni,

- 5 Singapour,

- 6 Suède,

- 7 Norvège,

- 8 Luxembourg,

- 9 Etats-Unis
- 10 Japon.

(Source : Agence Ecofin, 27 mars 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)