twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un réseau appelle à miser sur les TIC pour développer le tourisme

mardi 6 octobre 2015

Le Réseau des journalistes en TIC (REJOTIC) appelle les pouvoirs publics sénégalais à créer les conditions d’une meilleure maîtrise des Technologies de l’information et de la communication, en vue d’une relance du secteur du tourisme.

Cet appel constitue la principale recommandation d’un débat organisé mardi par le REJOTIC, sur le thème du rapport entre développement touristique et Technologies de l’information et de la communication.

Initiée par Jovago, une plateforme de réservation d’hôtels en ligne en Afrique, en partenariat avec 800 hôtels au Sénégal, cette rencontre visait à permettre une meilleure compréhension des enjeux du développement du tourisme par les TIC.

Les TIC contribuent à hauteur de 10% à l’économie nationale au Sénégal, soit 3,3% du PIB sénégalais, a rappelé le président du Rejotic, Ismaïla Camara, au cours de son intervention.

Selon lui, les autorités sénégalaises ambitionnent de porter à 20 pour cent, la part des TIC dans l’économie nationale d’ici 2020, ce qui nécessite a-t-il dit un cadre juridique approprié au développement des technologies de l’information et de la communication.

‘’Il ya de bonnes écoles au Sénégal dans le domaine des TIC, mais les curricula qu’elles proposent ne cadre pas avec le marché du travail’’ et ses exigences, a-t-il déclaré.

De même, les PME et startups spécialisées dans les TIC se heurtent selon lui à un problème d’accès au financement, ce qui doit amener les pouvoirs publics à créer ‘’un fonds de l’innovation numérique comme l’a fait le Rwanda, pour accompagner les jeunes entrepreneurs du secteur’’.

Il a aussi plaidé en faveur de la concrétisation de l’annonce, par le président de la République Macky Sall, de la création d’un Conseil de l’économie numérique, appelé à devenir ‘’un cadre consultatif indépendant qui fera des recommandations pour faire développer l’économie numérique’’, sur le modèle du Fonds numérique de la Francophonie.

Basile Niane, chargé des programmes du REJOTIC, a pour sa part insisté sur la nécessité de développer des contenus locaux en phase avec les préoccupations locales dans le domaine du tourisme.

(Source : APS, 6 octobre 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)