twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un projet doté de 5 milliards pour développer l’entreprenariat numérique féminin

lundi 29 mars 2021

Un projet national de développement de l’entrepreneuriat numérique féminin, dont l’ambition est de former 23.300 femmes aux technologies de l’information et de la communication (TIC), a été officiellement lancé lundi à Koungheul (centre), pour un coût total de 5 milliards de francs CFA.

‘’A terme, le projet va enrôler 23.300 femmes qui seront formées aux TIC’’, a expliqué le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diatara, lors du lancement de ladite initiative.

‘’De ce fait, 900 entreprises pourront être créées et 300 auront accès au financement’’, dans le cadre de ce projet, a-t-il dit aux journalistes en marge d’une tournée qu’il effectuait dans les départements de Koungheul et Kaffrine (centre).

Un financement de ‘’plus de 5 milliards’’ de francs CFA tiré du budget de l’Etat en cours d’exécution est prévu pour ce projet, selon M. Diattara. Une partie du montant prévu va provenir d’une autorisation d’engagement de 300 millions de francs CFA, a-t-il précisé.

Il est prévu de dégager 500 millions par an pour soutenir la transformation digitale des femmes et vulgariser les TIC dans les centres départementaux d’assistance et de formation pour la femme (CEDAF).

‘’En plus d’accroître l’accès des femmes aux ressources et aux opportunités de l’économie numérique, ce projet vise à créer des activités génératrices de revenus, à réduire la fracture numérique de genre, à améliorer la qualité des programmes des startups’’, a ajouté Yankhoba Diattara.

L’initiative va également permettre d’‘’améliorer les liens entre (…) les organismes de soutien et les femmes entrepreneurs’’.

La phase pilote du projet va se dérouler dans les régions de Dakar, Thiès Diourbel, Saint-Louis, Ziguinchor et Kaffrine. Les autres régions du pays en bénéficieront ensuite.

A Kaffrine, Yankhoba Diatara a procédé au lancement d’une initiative parallèle, le Projet des centres multimédia communautaires (CMC), dont l’objectif est de contribuer à réduire la facture numérique.

Cette initiative va servir à mettre les technologies de l’information et de la communication au service du développement des populations des zones rurales et périurbaines défavorisées.

(Source : APS, 29 mars 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)