twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un programme multimédia sénégalais distingué par le Sommet mondial sur la société de l’information

lundi 3 décembre 2007

Le Réseau africain de l’éducation pour la santé (RAES), un programme multimédia de promotion de la santé initié en 2003 par l’Etat du Sénégal, a été primé par le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), a-t-on appris de bonne source.

Le RAES a été choisi parmi 650 projets proposés par quelque 160 pays membres de l’Union internationale des télécommunications (UIT) — une agence des Nations unies —, annonce son service de communication dans un communiqué transmis lundi à l’APS.

Réuni à Venise (Italie) du 3 au 6 novembre, le jury constitué par le SMSI a reconnu les mérites du programme multimédia sénégalais auquel il a décerné ‘’la mention spéciale’’, le classant au premier rang de plusieurs projets présentés par des pays africains, explique la même source.

Selon le jury, le RAES est un modèle de ‘’meilleure pratique et d’excellence de contenu Internet’’ sur le continent dans la catégorie e-santé.

Ce programme multimédia est mis sur pied par le gouvernement, depuis 2003, pour ‘’réduire la fracture numérique (et) accompagner le renforcement des infrastructures et de l’équipement’’.

‘’Recevoir cette distinction internationale est une preuve que le Sénégal est un pays leader de la communauté numérique africaine’’, a dit son directeur Alexandre Rideau cité par le communiqué.

Une délégation du RAES s’est rendue à Venise pour les besoins de la remise du prix par le jury. Composée du directeur, du président de comité de gestion, du chef de service informatique et du responsable marketing, la délégation a participé au Forum mondial de l’information et de la communication, organisé les 6 et 7 novembre dernier dans la ville italienne.

Le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) est une initiative de l’Union internationale des télécommunications (UIT). Il ‘’vise à réduire l’inégalité des habitants de la planète vis-à-vis de l’accès à l’information par le biais des nouvelles technologies de communication et en particulier à l’Internet.’’

Ayant adopté une déclaration de principes et un plan d’action, le SMSI s’est déroulé en deux phases, en décembre 2003 à Genève (Suisse) et en novembre 2005 à Tunis (Tunisie).

(Source : APS, 3 décembre 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)