twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un premier smartphone « made in Africa », dès le premier semestre 2017 !

vendredi 16 décembre 2016

L’Afrique du Sud s’apprête à accueillir la première unité de production de smartphone du continent. Un projet qui vient suite à l’obtention par la start-up Onyx Connect de la licence d’exploitation pour Android et Chrome, des produits Google rebaptisé depuis Alphabet. L’entreprise compte par ailleurs joué sur la baisse du Rand pour concurrencer les produits importés d’Asie (Chine, Taïwan et Corée du Sud).

La start-up Sud-Africaine Onyx Connect vient de décrocher une licence lui permettant de lancer la production de smartphones sous licence Android et Chrome (détenus par Google). Un deal qui permettra à l’entreprise de lancer la production de smarpthones low-cost pour un tarif de 30 dollars. Un produit low-cost destiné au marché sud-africain et régional qui connaît une demande croissante en équipements télécoms.

Onyx Connect se montre optimiste

Onyx vient par ailleurs de finaliser une levée de fonds de 150 millions de Rands (environ 109 millions de dollars). Un financement qui sera alloué à la mise en place du volet production de l’entreprise. En effet, avant de décrocher la licence Google, l’entreprise commercialisait des tablettes assemblées en Chine. Fort de l’accord avec le géant américain d’Internet, Onyx Connect compte lancer la production de smartphones à Johannesburg. Une unité industrielle qui sera épaulé par une centre logistique qui sera situé en Ethiopie. Cette nouvelle orientation industrielle de la start-up de Sandton devrait créer près de 600 emplois.

Le management d’Onyx Connect se montre optimiste quant à la viabilité du projet et table sur un début de production de smartphones « africains », dès le premier semestre 2017. L’entreprise compte par ailleurs écouler sa production dans un premier temps via son réseau de vendeurs et revendeurs agrées. La start-up est également en négociation avec l’opérateur télécom Vodacom Ltd pour intégrer sa gamme de smartphone low-cost à son portefeuille produit. En plus de téléphone, Onyx étudie aussi les possibilités pour la production de boitiers TV Android.

Surfer sur la baisse de valeur du Rands

Cette montée en régime de l’entreprise sud-africaine vise à répondre à une demande exponentielle en téléphones « intelligent » à bas coût en Afrique du Sud et au niveau continental. En effet, la forte pénétration mobile et l’apparition d’une multitude de services connexes à fortes valeurs ajoutée comme le Mobile banking représentent des relais de croissance fiable pour l’ensemble de la chaîne de valeur IT, du câbleur au producteur de terminaux, en passant par les opérateurs télécoms et les développeurs d’applications.

Le modèle de base d’Onyx Connect qui devrait coûter 30 dollars sera doté d’une caméra et d’une mémoire interne de 1 Gb. Un prix compétitif par rapport à ceux pratiqués par les majors de l’industrie téléphonique (Samsung et Apple). L’entreprise compte également sur la perte de valeur de 40% du Rand par rapport au dollars pour rendre plus compétitifs leurs produits dans un marché dominé par les téléphones importés de la Chine, Taïwan et la Corée du Sud.

Amine Ater

(Source : La Tribune Afrique, 16 décembre 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)