twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un parc dépassé par les besoins

lundi 13 novembre 2000

Dans un pays où le nombre d’internautes est estimé à 30.000 selon les dernières données de l’Union internationale des télécommunications (Uit), les difficultés d’accès au Net touchent de larges secteurs d’une population chiffrée autour de 10 millions d’habitants. Cette faiblesse du nombre d’internautes n’épargne pas les élèves. Dans les établissements connectés au Net, le premier problème qui se pose est l’insuffisance du parc informatique. Ce parc est dépassé par les besoins des élèves quand même le nombre de potaches sensibilisés aux vertus de la toile est encore d’un niveau faible. Il s’y ajoute, que très souvent, dans certains établissements, l’état physique des locaux est nettement en décalage par rapport aux vertus d’un instrument qui relie ses utilisateurs au monde entier. Somme toute, des niches échappent à ces pesanteurs indiquant une demande qui dépasse parfois l’offre en équipement.

Par exemple, le lycée Seydou Nourou Tall ne dispose que d’une salle informatique de 12 machines pour 1450 élèves et 72 professeurs. Parmi ces 12 machines, deux ont été négociées en dehors du programme World Links. Il s’agit, selon le personnel et les élèves de cet établissement, d’un niveau d’équipement encore largement insuffisant. " Nous sommes tout le temps interpellé dans la cour de l’école par des élèves qui nous demandent si la salle informatique est ouverte. Le nombre de machines pose problème. Certains membres du Club restent parfois trois semaines sans accéder à la salle informatique. Il serait bon de délimiter des heures précises de navigation pour les élèves et les enseignants", affirme Pape Momar Thiam, le président du Club Internet du lycée Seydou Nourou Tall, crée en 1999.

L’autre problème qui se pose est lié à la "vétusté " des ordinateurs. Selon Pape Momar Thiam, " il nous arrive de créer un site web quand nous sommes dans un cyber café . Mais dans notre école, on ne peut pas le visualiser parce que nos machines ne sont pas des multimédia. Ce sont des 486 qui ne peuvent pas nous permettre de le faire", fait-il remarquer. Ainsi, pour de nombreux élèves, le renouvellement et l’agrandissement du parc informatique est une exigence et une nécessité tout à la fois.

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)