twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un ordinateur, un téléphone, un modem... pour accéder au "backbone"

lundi 30 octobre 2000

L’équipement de base pour se connecter à Internet se compose d’un ordinateur, d’un modulateur-démodulateur (modem) et quelques logiciels. Après l’acquisition de ce matériel, il faut souscrire un abonnement auprès d’un Fournisseur d’accès à Internet (FAI) ou, selon la terminologie anglaise, Internet service provider (ISP), ou encore provider. On entend par fournisseur d’accès une structure qui vend à un client l’accès à internet. Il existe actuellement au Sénégal une vingtaine de fournisseurs d’accès parmi lesquels on peut citer notamment Metissacana, le premier, Telecomplus (une filiale de la Société nationale de télécommunications (Sonatel) à 100%, Aupelf-Uref, la Primature, Sillicon Valley, etc. Ces FAI louent des lignes à la Sonatel dont les équipements ouvrent la voie sur le réseau des réseaux.

N’importe quel ordinateur peut être connecté à l’Internet mais, du fait des logiciels à installer, il est nécessaire qu’il soit assez puissant. Pour accéder à des fichiers son et vidéo, il faudra davantage de mémoire ainsi qu’une carte son, une carte vidéo et des haut-parleurs. Les ordinateurs Macintosh ne nécessitent pas l’achat de cartes son ou vidéo supplémentaires.

Pourquoi un modem ? Un ordinateur fonctionne avec des données numériques tandis que le téléphone, qui fonctionne sur le Réseau téléphonique commuté (RTC), et qui relie l’ordinateur à Internet, fonctionne en mode analogique. Alors il faut donc un modulateur-démodulateur (modem) pour convertir en analogique les signaux que l’ordinateur envoie vers le réseau téléphonique commuté et pour convertir à l’inverse en numérique les signaux que l’ordinateur reçoit par le biais de la ligne téléphonique. Il existe trois sortes de modems traditionnels : internes, externes et PCMCIA. Les modems internes sont installés dans l’ordinateur. les modems externes peuvent être branchés à l’ordinateur, ils nécessitent également une prise de courant séparée. Quant aux modems PCMCIA, ce sont de petites cartes que l’on insère dans les ordinateurs portables.

Pour choisir son modem, le plus important c’est moins son apparence que sa vitesse. Le transfert de données se mesure en Bits par seconde (Bps) ou en Kilobits par seconde (Kbps). Le standard est de 56 Kbps.

Les grandes institutions de formation ou entreprises optent souvent pour une liaison à haut débit (par câble, MMDS, liaison VSAT, etc.) ou pour une liaison permanente (24 sur 24 heures, à débit normal ou à haut débit).

Détail important : le modem doit être compatible avec l’ordinateur auquel il est relié et avec l’infrastructure du provider. La facturation du temps de connexion se fait sur la base d’une tarification en appel local, même si l’on consulte le site web d’une société japonaise. Mais Internet est si captivant qu’on a souvent tendance à passer sa vie à surfer. Alors la première facture constitue souvent un désastre.

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)