twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un opérateur contre la fracture numérique : Amitelo invite sur ses espaces Internet

samedi 16 décembre 2006

Le groupe Amitelo Afrique Sa, opérateur de téléphonie, est candidat à l’une des cinq licences de service universel qui devront être proposées prochainement pour adjudication par l’agence de régulation de téléphone.

Le directeur technique, chargé de la Recherche et développement de cette entreprise internationale, M. Gora Diaw, a déclaré, le jeudi dernier, devant la presse, que sa structure n’a jamais été intéressée à l’attribution d’une licence de téléphonie globale. « Nous ne voulons pas de licence d’opérateur global. Amitelo n’est pas financièrement outillé pour cela, et en plus, nous pensons que le temps et les frais que cela va demander pour installer des équipements, ne valent pas le coup. » Le représentant d’Amitelo au Sénégal ajoute qu’en plus, la question de l’attribution de la seconde licence de téléphonie globale pose, en filigrane, la question des pouvoirs de l’organe de régulation, dont les pouvoirs et les moyens d’arbitrage devraient être augmentés.

La vision d’Amitelo pour contribuer à réduire la fracture numérique au Sénégal et en Afrique, va consister à développer et à vulgariser des services comme la téléphonie sur Internet protocol (VoIp), à stimuler l’interconnexion, ainsi que d’autres solutions informatiques plus performantes pour les populations urbaines et rurales. De manière concrète, Gora Diaw a proposé la mise en place d’une plateforme d’espace, « où l’interactivité avec les utilisateurs est basée sur l’image, la vidéo et le son ». Cet espace Internet est conçu pour héberger différents sites aux contenus adaptés aux besoins des populations africaines.

Des contacts sont déjà pris avec des structures comme l’Institut sénégalais pour la recherche agricole (Isra) ainsi que d’autres services du ministère de l’Agriculture, mais aussi d’autres structures, pour étudier ensemble les contenus de ces sites. Cette connectivité, sur laquelle Amitelo va mettre l’accent sur le désenclavement des populations rurales, et résoudre leurs problèmes d’accès au haut débit, par le biais de solutions autonomes de fourniture d’énergie, comme l’énergie solaire ou autres. Amitelo, en plus de la connectivité et du contenu, pense promouvoir la formation grâce à des outils informatiques appropriés dans ses espaces Internet.

Les promoteurs ne semblent pas inquiets non plus par la rentabilité de leurs espaces, qu’ils voient financés par les différents présentateurs de services. Cela permettra à Amitelo de connecter gratuitement, ou presque, les populations des campagnes. Par ailleurs, Gora Diaw est convaincu que le monde des bailleurs de fonds est disposé à mettre de l’argent dans l’aventure, pour faciliter l’accès des populations pauvres à la technologie informatique. Il indique à cet effet que, l’année dernière, le Sénégal et le Mali ont perdu 34 milliads de francs de la Commission européenne, qui n’ont pas trouvé de projet des Ntic à financer.

Mohamed GUEYE

(Source : Le Quotidien, 16 décembre 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)