twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un novembre très technologique

lundi 27 novembre 2006

Après Bamako au début du mois, Dakar prend le relais et accueille à son tour en ce mois de novembre experts et acteurs des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Les 7 et 9 novembre 2006 Bamako a abrité une rencontre sur l’investissement dans les TIC et Services e-business en Afrique de l’ouest et centrale, initiée par le CDE-Pro€Invest (Centre pour le Développement de l’Entreprise) et l’Union Européenne. Cette initiative soutenue par de grandes organisations avait pour objectif de créer des opportunités d’affaires à travers la rencontre entre des institutions financières, des décideurs et des porteurs de projets, selon les organisateurs. Quant à la capitale sénégalaise, elle abrite les 28 et 29 novembre MED-IT@DAKAR 2006 : la 2ème édition des rencontres d’affaires internationales sur les technologies de l’information. Ces deux événements représentent un baromètre pour mesurer les espoirs attachés aux TIC et les opportunités qui se présentent pour le continent africain en général. Cependant, ces efforts pour le développement de l’économie numérique butent sur un obstacle majeur : l’enclavement numérique occasionné par l’insuffisance des infrastructures technologiques. L’idée de désenclavement numérique a déjà poussé à la mise en place de "l’initiative ACP Numérique" dont l’objectif est de favoriser les équipements en télécoms des pays ACP (Afrique- Caraïbes -Pacifique). La question comporte également une dimension juridique. Sur ce chapitre, l’Afrique de l’ouest dispose, à travers l’OHADA, d’un outil juridique dont la déclinaison en matière de TIC (l’OHADA des télécoms) devrait permettre d’harmoniser la réglementation à l’échelle sous-régionale et soutenir l’activité économique liée aux télécoms, selon les experts.

(Source : Ouetsaf.com, 27 novembre 2006

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik