twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un nouvel opérateur sera en place avant la fin de l’année

lundi 7 février 2005

Une troisième licence globale de télécommunications sera attribuée à un nouvel opérateur au Sénégal avant la fin de l’année, a annoncé, lundi à Dakar, le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), Malick Guéye.

"La dénomination du nouvel opérateur de télécommunications sera connue avant la fin de l’année", selon M. Gueye, précisant que l’appel d’offres pour la sélection de l’opérateur sera lancé au niveau local et international avant le mois de juin prochain.

Cette opération intervient après la libéralisation survenue depuis 1997 dans ce secteur, riche actuellement, en dehors de la société nationale de deux autres acteurs exclusivement versés, cependant, dans la téléphonie mobile.

Le nouvel opérateur qui aura la possibilité d’exploiter les réseaux fixe et mobile devra aussi contribuer à la réalisation des objectifs définis par la politique sectorielle de l’Etat qui ambitionne de raccorder plus de 9.500 villages d’ici à 2008 et 14.200 villages en 2010.

"Cette licence n’aura pas seulement des retombées financières mais aussi sociales avec la politique définie par l’Etat", a relevé le responsable de l’ART, selon qui les opérateurs doivent également participer à la réalisation des infrastructures.

Le Sénégal présente actuellement de bonnes performances au niveau des télécommunications actuellement en pleine croissance avec un chiffre d’affaires de 230 milliards de francs CFA en 2003, soit six pour cent de l’économie sénégalaise.

Ainsi, le marché de la téléphonie mobile, dont le chiffre d’affaires est en hausse continue depuis quelques années, constitue le fer de lance du secteur des télécommunications avec un taux de pénétration qui a triplé entre 2000 et 2004 en atteignant le taux de 8,5 pour cent.

Riche de quelque 228.884 lignes en 2003, le réseau fixe qui représente un chiffre d’affaires de 125 milliards de francs CFA a connu une croissance assez mitigée depuis l’apparition du réseau GSM.

(Source : APS, 7 février 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)