twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un nouveau programme pour les enseignants : L’ordinateur, un outil pédagogique

samedi 9 juillet 2005

A chaque enseignant, son ordinateur. C’est ce que souhaite réussir l’Etat du Sénégal dans sa volonté de mettre en œuvre le volet Informatique du Nepad confié au président de la République, Me Abdoulaye Wade. De ce fait, le programme « Un enseignant un ordinateur » lancé, hier, par le ministre de l’Education et ses différents partenaires dans ce projet, participe de la matérialisation de la volonté de faire de l’ordinateur un outil pédagogique.

Pour réussir, donc, à faire de l’informatique une réalité quotidienne du système éducatif sénégalais, un partenariat entre le ministère de l’Education, la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Sénégal (Bicis) et la société Negocium ouvre la première phase de ce programme avec un jet de 10 mille ordinateurs qui seront « cédés à des prix doux » aux enseignants titulaires ou non.

Il s’agit, donc, pour ce premier échantillonnage de cibler 52 mille éducateurs à qui des ordinateurs seront vendus à partir de 160 mille francs sous forme de pré-comptes favorables aux acquéreurs. Par le biais d’un allègement des taxes sur ces outils informatiques, selon le ministre de l’Education, Moustapha Sourang, qui informe au passage, de la toute prochaine mise en œuvre d’un second jet de 50 mille ordinateurs dans le cadre de l’exécution du même programme.

Le gap numérique Nord-Sud étant ce qu’il est, il s’agit, selon M. Sourang, de faire des Technologies de l’information et de la communication (Tic) des outils de connaissance au lieu d’un luxe. Les 5 milliards de francs Cfa dégagés par la Bicis dans le cadre d’un partenariat participe à la réalisation de cet objectif selon son directeur général, Amadou Kane.

Pour aider ces enseignants à la maîtrise de ces outils informatiques, qui commencent à enregistrer des bénéficiaires en leur sein, le recteur de l’Ucad, présenté comme le maître d’œuvre de ce programme, déroulera, tout au long des vacances scolaires, des modules de formation accélérée à l’informatique. Une formation qui permettra d’initier mille enseignants à l’utilisation de l’ordinateur qui doit désormais être intégré à leurs instruments de travail. Suivant les termes de Mamadou Camara, un des premiers bénéficiaires du programme « Un enseignant un ordinateur », il sera question de « donner des connaissances aux transmetteurs de connaissances ». L’éducateur ne manque, cependant, pas d’alerter qu’il ne s’agit de circonscrire le projet à une catégorie d’enseignants. De l’avis de ce représentant du Collectif des associations de disciplines scolaires, ce programme doit fédérer tous les corps d’enseignants sans exception aucune.

Aliou SANE

(Source : Le Quotidien, 9 juillet 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)