twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un nouveau logiciel de microfinance présenté à Keur Madiabel

jeudi 31 août 2006

Un nouveau logiciel de microfinance devrait être présenté par une ONG au cours d’une journée de partage, ouverte jeudi à Keur Madiabel (Nioro), annonce un communiqué du Centre de prestation de services du Bassin arachidier remis le même jour au correspondant permanent de l’APS à Kaolack.

Les travaux où son attendues 13 institutions de la microfinance bénéficiaires d’un accompagnement du Projet d’appui à l’élevage (PAPEL), s’inscrivent dans le cadre de la poursuite des journées de concertation de la microfinance initiées par les acteurs du microcrédit du Bassin arachidier.

"Stratégies de collecte de l’épargne en milieu rural et le développement de nouveaux services financiers dans les institutions de la micro finance" est le thème de la rencontre dont les participant souhaitent, selon le communiqué, "maintenir le dynamisme ammbiant caractéristique du secteur de la microfinance dans le bassin arachidier et aussi améliorer leur système de performance".

En milieu rural, les ressources sont rares et les potentialités d’épargne de plus en plus réduites. D’où la nécessité, souligne la même source, "d’explorer de nouvelles stratégies en rapport avec l’indispensable développement de nouveaux services financiers au sein des institutions de la microfinance".

Considérées comme des outils de proximité de financement des activités de l’élevage, les mutuelles d’épargne et de crédit constituent, estime le communiqué, "une solution appropriée pour favoriser les conditions d’intégration des groupes de base et notamment des femmes évoluant dans le sous-secteur de l’élevage et dans le circuit de financement".

Sans une concertation soutenue, elles "risquent de désintégrer les tissus sociaux par des conflits relatifs aux modes de gestions et d’utilisation des ressources", avertit le communiqué, selon qui les mutuelles "qui recoupent les préoccupation du PAPEL, visent un meilleur accès au crédit et sa bonne gestion pour garantir, à terme, une stabulation et une modernisation des systèmes de production par une intensification des activités du microcrédit".

(Source : APS, 31 août 2006)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik