twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un nom de domaine Internet propre au continent aura ‘’un apport économique’’

mercredi 8 août 2012

La mise en place, courant 2013, d’un nom de domaine Internet propre à l’Afrique aura ‘’un apport économique’’, a indiqué, mercredi à Dakar, Koffi Fabrice Djossou, expert informatique délégué pour l’Afrique au sein de la société Internet Uniform.

‘’En tout, 54 pays du continent africain sont ciblés. Mais pour l’heure, seuls 39 ont donné leur aval à travers des correspondances adressées aux instances de l’Union africaine (UA) chargées de mener ce projet’’, a dit M. Djossou, en conférence de presse.

’’Cette perspective aura aussi bien un élan économique que patriotique car permettant à l’Afrique d’enregistrer plusieurs souscriptions qui vont à coup sûr engendrer une importante somme d’argent’’, a-t-il souligné.

’’D’autre part les Africains vont directement s’identifier à un nom de domaine dérivé de leur terroir’’, a-t-il ajouté.

Revenant sur le choix de l’opérateur devant conduire le projet, M. Djossou a affirmé que Uniform capitalise 16 années d’expérience dans le domaine de l’Iinternet. ‘’Au cours de ces années, ils ont mis au point plus de 800.000 noms de domaine à travers le monde entier’’, a-t-il dit.

Selon Alex Corenthin, enseignant-chercheur à l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar, gestionnaire du nom de domaine sn, ‘’l’élan patriotique de ce projet fait que les Africains auront comme les autres leur propre nom de domaine’’.

‘’D’autre part cela aura un impact considérable sur les économies des pays africains, qui, pour la plupart sont pauvres’’, a dit M Corenthin, soulignant que ‘’ce sera aussi le lieu d’instaurer un partage de connaissances technologiques et de faire valoir l’expertise africaine dans le domaine de l’Internet’’.

Selon un site spécialisé, le continent africain comptait 50,4 millions d’internautes en 2007, dont 21,4 millions en Afrique du Nord (Maghreb et Egypte), 5,1 millions en Afrique du Sud et 23,9 millions en Afrique sub-saharienne. Le continent comptait alors 963 millions d’habitants, soit un taux de pénétration d’Internet de 5,3 %.

(Source : APS, 8 août 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)