twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un million d’ebooks pour les enfants d’Afrique

lundi 18 février 2013

Nombreux sont les enfants et adolescents d’Afrique sub-saharienne qui possèdent un téléphone portable. Beaucoup plus rares sont ceux qui ouvrent régulièrement un livre pour le plaisir, ou peuvent simplement en choisir un de temps à autre. Est-ce que les choses pourraient changer si leur mobile, même rudimentaire, leur donnait accès à un grand nombre d’ebooks ? C’est ce qu’a voulu croire l’organisation philanthropique Worldreader que présente TechCrunch.

Cette structure cofondée par des anciens employés de Microsoft et d’Amazon concrétise une idée toute simple : une plateforme d’ebooks connectable à des téléphones portables rudimentaires et autres terminaux mobiles bon marché. Elle se base sur le constat que le téléphone portable a énormément percé en Afrique : 700 millions d’Africains en sont équipés et on estime qu’il y aura un milliard de smartphones en circulation dans ce continent en 2015.

En distribuant dans ces régions l’accès à sa plateforme de quelques 428 000 livres électroniques, Worldreader fait un pari : donner aux enfants la capacité de lire ce qu’ils veulent, quand ils le souhaitent, contribuera à améliorer leur sort, mais aussi celui de leur famille et de toute la communauté.

Parmi les 3000 enfants qui ont bénéficié de ce programme le mois dernier, nombreux sont ceux qui n’avaient jamais eu accès à un livre auparavant. Mais quelles sont les lectures qui leur conviennent le mieux ? La bibliothèque virtuelle propose des contes pour enfants et des livres qui ont fait le tour du monde. À la liste que chacun reçoit, l’organisation a également pris soin d’ajouter des ouvrages d’auteurs africains qu’elle a aidé à numériser et des manuels de prévention contre le VIH et la malaria.

Résultat ? Selon Worldreader, les enfants ayant reçu le logiciel ont doublé leur temps consacré à la lecture, certains allant jusqu’à en lire 90 par an. Ces résultats encourageants lui ont valu récemment le soutien de la Bill et Melinda Gates Foundation, et au rythme où progressent les dons, son objectif d’envoyer un million d’ebooks en Afrique ne semble plus très loin.

« Enfant, les livres ont été mon moyen d’explorer le monde. Nous pouvons donner les moyens aux enfants du monde entier d’en faire de même », conclut son président David Risher.

(Source : Regards sur le numérique, 18 février 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)