twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un label français dans le paysage numérique africain

lundi 9 juin 2014

Le temps passe et l’histoire semble se répéter sur le continent noir. Une curieuse redondance plane sur l’écosystème des affaires qui malgré les nombreuses mutations impulsées par l’avènement des nouvelles technologies, pourrait connaitre une fois de plus la même destinée.

Des années après une implantation plutôt réussie dans le secteur de la grande distribution, le Groupe Casino qui possède à l’heure actuelle plusieurs supermarchés en terre africaine, aspirerait désormais à une prise de position sur le commerce électronique.

Le nouveau paysage africain attire de plus en plus avec une population s’élevant à 1 milliard et la croissance de la classe moyenne : plus de 300 millions d’individus. Une ambition claire se profile pour le label français qui chercherait à répliquer ses modèles phares sur le continent.

Avec le concours de la filiale Bolloré Africa Logistics, la marque du Groupe Casino, Cdiscount s’invite en Côte d’Ivoire. Le choix de cette rampe de lancement n’est pas anodin, car le pays possède l’un des plus grands dispositifs portuaires en Afrique occidentale. Cette société commune s’appuiera d’après les deux groupes français : « Sur l’expertise du leader du e-commerce en France et les compétences du leader de la logistique en Afrique ».

Les détails concernant la participation respective des deux groupes n’ont pas été explicités. Le Groupe Casino disposerait toutefois de la majorité du capital selon des informations relatives à ce partenariat. Garantissant la gestion logistique, Bolloré détiendrait également une participation significative.

La nouvelle dynamique crée par l’essor des TIC sur le continent laisse rêveur bon nombre d’afro-optimiste. Cependant, il est à craindre comme par le passé que le potentiel des secteurs clés de l’économie africaine demeure l’apanage des sociétés étrangères.

(Source : Afrique ITnews, 9 juin 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)