twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un jeune Gabonais fabrique des tablettes performantes à partir de composants de téléphones défectueux

mardi 11 octobre 2016

Il fait partie de ces jeunes entrepreneurs africains qui prennent le pari de ne pas laisser leur passé dicter leur avenir et surtout qui n’hésitent pas à saisir les opportunités qui s’offrent à eux. Lee Patrick Ekouaguet, bien que détenteur de deux masters dont, l’un en commerce international et l’autre en transport et logistique, est aujourd’hui entrepreneur dans les TIC et le concepteur de la première tablette et du premier smartphone gabonais.

Homme de challenge, dirigeant de la société MLR Business Com et co-fondateur de l’Ogooué Tech, Lee Patrick Ekouaguet aime à chaque fois rappeler son parcours. Son enfance dans les bidonvilles de la capitale gabonaise n’a nullement freiné ses ambitions et sa curiosité pour les nouvelles technologies de l’information. « J’étais allé acheter des tablettes en France et une fois retourné chez moi, j’ai constaté qu’il y avait parmi elles, certaines qui ne s’allumaient pas. En ma qualité de bricoleur, j’ai ouvert les appareils défectueux, pour trouver l’origine des pannes », confie M. Ekouaguet.

Sur une feuille, il dit avoir refait le schéma des tablettes achetées et défaillantes et les avoir démontées car il connaissait bien toutes les composantes de ces appareils. « Après un coup de fil passé à mon fournisseur pour lui expliquer les schémas réalisés, ce dernier m’a annoncé que je venais de lui décrire la composition d’une tablette plus performante, que celles proposées et fournies jusqu’ici. », déclare-t-il.

C’est le début par le jeune Gabonais, de la fabrication et la vente des tablettes OPAD et des Smartphones OSMART. Au chapitre des projets, il ambitionne ainsi d’ouvrir une usine de fabrication de ces appareils. Par la suite, il prévoit le lancement officiel dans la sous-région, le continent et le reste du monde…

Pour le développement et la promotion de ce concept, Lee Patrick Ekouaguet dit compter sur le soutien des autorités gabonaises et notamment du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, dont il connaît l’intérêt pour le développement des TIC au Gabon.

Synclair Owona

(Source : Agence Ecofin, 11 octobre 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)