twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un hackathon panafricain en préparation

vendredi 8 janvier 2016

Rencontre ou événement où des développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, sur plusieurs jours, le hackathon de la SGBS qui se tiendra les 6 et 7 février prochains , sera « le premier » en terre africaine indique un communiqué de la banque.

En outre, ce concours est ouvert à l’ensemble des développeurs et des startups de la région Afrique subsaharienne. Ces derniers peuvent s’inscrire directement en ligne jusqu’au 20 janvier 2016 à minuit par équipes constituées de 2 à 4 participants.

« L’Afrique est un territoire en constante évolution et nous avons su nous y adapter et nous développer depuis plus de 100 ans. L’innovation fait partie de l’ADN de notre groupe et les initiatives que nous menons sur le continent africain sont représentatives de cet ancrage ; par exemple en 2013, avec le lancement de Manko, notre offre bancaire nouvelle génération au Sénégal, ou bien en 2015 avec lancement d’une offre de mobile banking panafricaine. Nous nous réjouissons à l’idée d’organiser ce challenge qui représente pour nous une opportunité de faire émerger de nouvelles idées qui pourront, le cas échéant, être développées dans l’ensemble de nos filiales en Afrique subsaharienne », commente Alexandre Maymat, Responsable Afrique pour le groupe Société Générale présent dans 18 pays africains dont le Sénégal.

Chers développeurs à vos machines pour présenter des applications innovantes et tenter de faire partie des lauréats qui vont se partager ces différents lots :

- 1er prix récompense de 8 000 euros (5 247 656 XOF)
- 2ème prix récompense de 4 000 euros (2 623 828 XOF)
- 3ème prix récompense de 2 000 euros (1 311 914 XOF).

(Source : Réussir Business, 8 janvier 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)