twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

‘’Un enseignant, un ordinateur’’, le pari du SELS/Authentique

samedi 12 juillet 2008

La section de Ziguinchor (sud) du Syndicat des enseignants libres du Sénégal (SELS) s’est fixé comme pari d’aider chaque enseignant à disposer d’un ordinateur.

En partenariat avec les GIE MEDIATEX et AZUR, elle a procédé samedi au lancement du projet ‘’un enseignant, un ordinateur’’. Une cérémonie au cours de laquelle des ordinateurs ont été remis, de façon symbolique, au SELS/A.

Selon le secrétaire général du syndicat, Alassane Cissé, à travers cette collaboration, l’objectif des différents partenaires est de mettre 1000 ordinateurs à la disposition de la région de Ziguinchor.

En plus de Ziguinchor, le projet ‘’un enseignant, un ordinateur’’ sera ‘’élargi’’ à Bignona, Oussouye et Vélingara.

Même si ces machines sont destinées en priorité aux enseignants, d’autres corporations tels que les militaires, les médecins et les policiers peuvent aussi les acquérir, a souligné M. Cissé.

Ce qui, selon lui, permettra aux enfants des travailleurs issus de ces corps d’avoir accès aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), a expliqué Alassane Cissé.

‘’C’est comme cela’’ que le SELS/A pourra aider à la réduction du ‘’gap’’ numérique et apporter sa ‘’contribution’’ à la ‘’construction’’ de l’édifice national, a poursuivi M. Cissé. ’’Le syndicalisme de développement’’ doit être ‘’notre vision’’ et ‘’notre orientation’’, a-t-il dit.

Les ordinateurs sont mis à la disposition des bénéficiaires selon un système du crédit payable en 10 mois. ‘’Nos pris sont largement très bons, et nous allons jusqu’à accorder du matériel informatique à l’enseignant qui n’a même pas d’apport (...). Ils ont 10 mois pour payer le produit qu’ils ont acheté’’, a souligné Ibrahima Dème, président du GIE MEDATIX.

‘’Nous leur vendons du matériel de très bonne qualité, du matériel de bonne gamme, et en plus, nous pratiquons des prix qui sont, largement, mutualisés’’, a-t-il ajouté.

’’Ce qui nous recherchons, c’est de permettre au plus grand nombre de participer à la société moderne’’, a-t-il estimé.

Quant à Ibrahima Badji du GIE ‘’Azur informatique’’, il a mis l’accent sur l’objectif de la démarche des différents partenaires, lequel consiste à la réduction du gap numérique. Un phénomène qui constitue aussi une réalité au Sénégal.

(Source : APS, 12 juillet 2008)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)