twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Un développeur informatique rappelle l’importance de la digitalisation

dimanche 21 novembre 2021

Le développeur informatique Malick Diallo a exhorté les groupements d’intérêt économique (GIE), les coopératives et les autres acteurs économiques à se tourner davantage vers la digitalisation.

"Le monde a changé, et nous devons accepter ce changement. Raison pour laquelle il est impératif, pour toute entreprise, tout GIE ou toute coopérative qui veut survivre et faire des performances, de se tourner vers cet outil innovant, la digitalisation", leur a-t-il recommandé.

Malick Diallo participait au lancement d’un programme de digitalisation de la Grande union coopérative des agro-pasteurs, pêcheurs et artisans du Sénégal (GUC/APAD), samedi, à Palmarin, dans la région de Fatick (centre).

Si ces entités économiques (GIE, coopératives, entreprises, etc.) veulent continuer à exister, elles doivent rompre avec les "vieilles habitudes" et "bâtir un modèle économique performant, assisté par ordinateur".

Dans le monde des affaires, a souligné M. Diallo, les partenaires des entreprises, tout comme leurs employés, n’exécutent convenablement que les tâches contrôlées.

Dès lors, "toute entreprise n’étant pas capable de contrôler ce qui est en train d’être fait pour elle en temps réel court inévitablement à sa perte", a-t-il dit.

Selon Malick Diallo, les entreprises, les coopératives et les GIE sont soumis à l’obligation d’avoir une plateforme digitale leur permettant de contrôler "en toute quiétude" leur production et leur chaîne de distribution.

C’est également valable pour la gestion des ressources financières et humaines, a-t-il ajouté.

Le développeur informatique estime que la digitalisation exige "du courage et de la patience, car c’est tout un processus qu’il faut assimiler pour faire face à cette montée de la complexité et de l’incertitude dans le monde actuel des affaires".

La digitalisation est le moyen le plus rapide, à son avis, pour rattraper les pays développés en termes de gestion et de management, la France par exemple, qui n’a digitalisé que 10 % de son économie, selon M. Diallo.

5source : APS, 21 novembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik