twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

UVCI : Moussa LO insiste sur l’importance de définir une politique globale d’usage du numérique dans le secteur éducatif

mercredi 2 décembre 2020

Le Pr Moussa LO, Coordonnateur de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) a pris part au colloque international en ligne, organisé par l’Université virtuelle de Côte d’Ivoire et ses partenaires, autour du thème : « Numérique, dynamiques sociétales et résilience en contexte COVID-19 ». Le mercredi 25 novembre 2020, il a animé la première conférence introductive sur « La problématique de la continuité académique et administrative face à la COVID-19 : l’expérience de l’Université virtuelle du Sénégal ».

Durant son intervention à l’ouverture de ce colloque, le Pr Moussa LO a estimé qu’il est aujourd’hui opportun de définir une politique globale d’usage du numérique dans le secteur éducatif. « C’est cela qui va nous permettre de mutualiser les efforts au niveau de toutes les structures. Mais aussi de pouvoir centraliser les expériences des uns et des autres » a-t-il souligné. Le Pr Moussa LO a également recommandé la gratuité à court terme de l’accès aux plateformes de formation hébergeant des ressources pédagogiques (Opérateurs et Fournisseurs d’accès à Internet). A moyen terme, le Coordonnateur de l’UVS a suggéré d’intégrer le numérique éducatif comme une composante à part entière au dispositif de formation et non comme une simple alternative telle que noté depuis le début de la pandémie.

Ce colloque a permis aux différents panélistes de partager leurs expériences sur l’utilisation de la technologie et des outils numériques pour relever les défis immédiats de leurs activités et assurer les services essentiels. Le Coordonnateur a donc saisi cette opportunité pour montrer comment grâce au numérique, l’ensemble des services (pédagogiques et administratifs) ont continué à l’UVS, malgré la fermeture des Espaces numériques ouverts (ENO). Avec le début de la pandémie de la Covid-19 et l’arrêt des enseignements dans les écoles et universités du Sénégal, la question de la poursuite des programmes s’est naturellement posée. Ainsi, conformément à sa mission de service à la communauté, il a rappelé que l’UVS a eu à dérouler un certain nombre d’actions visant à apporter son expérience et son expertise dans le domaine du numérique éducatif à l’école sénégalaise et à accompagner les structures impliquées dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Il a cité comme exemple le déploiement et l’hébergement d’une plateforme de télétravail pour le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le déploiement et l’hébergement d’une plateforme de formation, de télétravail et d’un site web pour le Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire (COUS), avec des contenus multimédias réalisés par l’équipe de l’UVS. Il a aussi mentionné la mise à disposition de ressources techno-pédagogiques pour le Ministère de l’Education nationale dans le cadre de l’initiative « Apprendre à la maison » via la chaîne de télévision thématique Canal Education. Cette situation exceptionnelle, a-t-il rappelé, a été également propice à l’organisation de nombreuses conférences et colloques en ligne pour l’institution, particulièrement sollicitée pour les abriter sur sa plateforme collaborative. Il a par ailleurs salué la forte implication des étudiants qui, par des initiatives personnelles ou leurs participations actives dans des campagnes de sensibilisation et d’aide, ont contribué à la riposte contre la pandémie.

En termes d’efficacité interne, le Pr Moussa LO a noté une certaine satisfaction par rapport aux services offerts aux étudiants à travers les plateformes de formation et au système de messagerie électronique pour le traitement de leurs demandes. La même remarque est notée concernant le télétravail, initié dès le début de la pandémie. Selon le Coordonnateur de l’UVS, 68% du personnel interrogé estiment constater un accroissement de la productivité et une diminution du stress. Il a en outre estimé que 95% des postes de travail de l’UVS sont compatibles avec le télétravail. Pour lui, le télétravail pourrait être une option pour un agent de l’UVS, au moins une fois par semaine. A cet effet, il a fait savoir qu’un règlement intérieur est en cours d’élaboration afin de définir ses contours.

(Source : UVS, 2 décembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)