twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

UGB : ouverture d’un colloque sur l’informatique et ses applications

jeudi 29 avril 2010

Un colloque national sur la recherche en informatique et ses applications (CNRIA), regroupant des enseignants sénégalais et étrangers, s’est ouvert jeudi à l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, a constaté le correspondant permanent de l’APS.

La rencontre vise à servir de cadre d’échanges entre enseignants venus d’horizons divers, a expliqué Ibrahima Niang, coordonnateur du colloque.

"Il y a une dizaine d’années, l’informatique était enseignée par des Européens mais aujourd’hui, l’essentiel des enseignements à tous les niveaux revient à des Sénégalais", a noté M. Niang, par ailleurs directeur du Centre de calcul de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.

Selon lui, ce colloque qui enregistre la présence de représentants du Mali, de la Côte-d’Ivoire, de la Suisse et de la France représente "un cadre de collaboration sur les différentes méthodes de recherches".

La tenue de ce colloque se justifie par le souci de coller à l’évolution du monde dans le domaine informatique où les mutations sont les plus rapides, a renchéri le recteur de l’UGB Mary Teuw Niane.

Il a fait observer que "la conquête de nouveaux espaces économiques et culturels ne peut plus être envisagée sans l’informatique". Jusqu’ici, il n’y a pas encore de science de substitution, ni de stratégie de contournement, selon le recteur de l’UGB.

Il a noté qu’au vu du développement exponentiel de l’outil informatique, "il y a urgence" à ouvrir des pistes de réflexion sur ses applications, pour une utilisation rationnelle sur le plan individuel et professionnel.

"De la business intelligence à la gestion de la performance en entreprise : enjeux et état de l’art" (Abdourahmane Faye, Microsoft, Suisse) et "Résumés de cubes de données" (Dominique Laurent, Université de Cergy-Pontoise) sont, entre autres, des communications prévues pour ce colloque. Il abordera aussi le sujet : ’’Approche distribuée pour une optimisation de la découverte de ressources dans les grilles’’.

En marge de la cérémonie d’ouverture de ce colloque, le recteur et le directeur de l’ONG Espoir pour la santé, Gilles Riveaux, ont signé une convention les liant dans le domaine de la recherche contre les maladies hydriques.

(Source : APS, 29 avril 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)