twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

UGB : des acteurs agricoles formés aux TIC

vendredi 19 octobre 2012

Vingt-quatre agents de différents services spécialisés dans le domaine agricole ont terminé, vendredi à l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, un atelier d’une semaine sur le thème ‘’opportunité d’apprentissage du Web 2.0 et les médias sociaux’’, a constaté l’APS.

Cette initiative, a affirmé Stefano Amekoudi, responsable du Campus numérique francophone de Dakar, s’inscrit dans ‘’l’effort soutenu du Centre technique de coopération agricole et rural ACP-UE (CTA) et de l’Agence universitaire de la francophonie de donner toutes ses chances à l’excellence’’.

Selon lui, l’objectif d’un tel atelier est de favoriser le ‘’partage de savoirs ainsi que le développement de l’économie de la connaissance en vue d’une autonomie des établissements francophones d’enseignement supérieur et de recherche dans la production de contenus numériques et contribuer au développement durable agricole et rural dans les pays ACP’’.

Pour lui, au terme de cette session de formation, les participants ont acquis les compétences pour mieux ‘’cerner la problématique de la communication pour le développement et développé leur potentiel de création et de partage de connaissances’’

Le directeur de l’Unité de formation et de recherche des Sciences juridiques et politiques (UFR SJP), Amadou Tidiane Ndiaye, a remercié l’AUF pour l’appui apporté à l’UGB dans divers domaines et souhaité que cette formation soit multipliée pour impulser le développement économique du Sénégal.

Durant cette semaine, les participants ont planché sur le concept du web 2. 0, le flux RSS et leur utilisation, la collaboration et la rédaction collaborative de document à distance, la communication instantanée audiovisuelle ou non par Internet, la cartographie en ligne et la production de contenus en ligne avec les blogs.

Cet atelier est le deuxième d’une série de quatre entre les universités de Dakar, Ziguinchor et Saint-Louis organisée par le CTA.

Outre l’UGB, les participants venaient de structures comme l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA), la Société d’aménagement des terres du Delta et de la Falémé (SAED), de l’Agence nationale de conseil agricole et rural (ANCAR), etc.

(Source : APS, 19 octobre 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)