twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

UEMOA : les transactions via les comptes de monnaie électronique en hausse

vendredi 28 février 2020

Les transactions via les comptes de monnaie électronique dans l’espace de la CEDEAO ont progressé de 16, 04 % en valeur entre le second semestre 2018 et le premier semestre 2019, révèle le rapport semestriel de surveillance des services de paiement adossés à la monnaie électronique - juin 2019.

‘’Au premier semestre 2019, le nombre de transactions via les comptes de monnaie électronique s’est établi à 583,36 millions représentant un montant de 6 203,20 milliards de francs CFA contre 430,74 millions transactions pour une valeur de 5 345,90 milliards de francs CFA au second semestre 2018 (…)’’, précise ce rapport de la BCEAO.

Cet accroissement est de 35,43% en volume et 16,04% en valeur, détaille le document.

Il souligne que cette progression enregistrée au niveau de tous les opérateurs reflète ‘’l’adhésion continue des populations aux services de paiement adossés à la monnaie électronique et s’explique par le renforcement des réseaux de distribution déployés dans l’Union par les EME [établissements de monnaie électronoqie]’’.

Le rapport indique qu’à fin mars 2019, ‘’les opérations intra-UEMOA ont enregistré une progression de 10,79% en volume et de 29,50% en valeur, soit 2,93 millions de transactions estimées à 156,12 milliards de francs CFA’’.

A titre de comparaison, il y avait 2,41 millions de transferts d’un montant total de 120,56 milliards de francs CFA à fin décembre 2018.

Selon les statistiques, à fin juin 2019, la Côte d’Ivoire demeure le principal émetteur de transferts avec 61,60% de la valeur totale des transactions sous-régionales, tandis que le Burkina Faso se positionne comme le principal récepteur avec 54,28% des transferts.

Sur la période sous revue, la répartition de la valeur des transferts intra-UEMOA montre que les corridors suivant concentrent plus de 79,47% des opérations : Côte d’Ivoire-Burkina Faso (51,62%), Côte d’Ivoire-Mali (17,42%), Mali-Burkina Faso (10,43%).

(Source : APS, 28 février 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)