twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tunisie : la délivrance des e-certificats d’origine et des e-carnets d’admission temporaire débute en janvier 2023

vendredi 28 octobre 2022

Les attentes des pays africains en matière de revitalisation du commerce intra-continental sont grandes depuis l’entrée en vigueur de la Zlecaf. Plusieurs pays refaçonnent leurs politiques et usages en matière commerciale pour tirer au maximum profit de cet instrument de facilitation des échanges.

La Chambre de commerce et d’industrie de la Tunisie (CCIT) a annoncé qu’elle entamera dès janvier 2023, la délivrance électronique des certificats d’origine et des carnets d’admission temporaire, documents douaniers utilisés respectivement pour l’exportation des marchandises et l’importation de celles destinées à être réexportées en exonération des droits et taxes.

Cette réforme s’opère dans une démarche de dématérialisation et d’accélération des procédures en amont au dédouanement des marchandises. Selon François Georges, conseiller spécial du Secrétaire général de la chambre de commerce internationale (ICC) pour l’Afrique francophone, cette nouvelle politique pourrait être un instrument de facilitation du commerce intra-africain.

« Les certificats d’origine, considérés comme de véritables passeports, sont indispensables pour déterminer si les produits sont fabriqués en Afrique et permettent ainsi aux marchandises de circuler en franchise de droits dans la zone libre-échange continentale africaine », a-t-il expliqué.

Ayant l’Union européenne comme principal partenaire commercial pour ses exportations (avec plus de 70% des produits expédiés), la Tunisie cherche depuis quelques années à décupler ses volumes vendus en Afrique depuis l’entrée en vigueur de la Zlecaf. Selon les statistiques officielles, ces volumes étaient 10,7% seulement en 2019.

(Source : Agence Ecofin, 28 ocotbre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik