twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tunisie : l’Instance nationale des télécommunications dévoile son plan d’action pour 2018

vendredi 16 février 2018

L’Instance nationale des télécommunications (INT) de Tunisie a présenté son plan d’action pour l’année 2018. Il porte sur l’amélioration de la qualité de services fixes et mobiles, la protection des droits des consommateurs, l’assainissement du marché télécoms pour une saine concurrence, la recherche de partenariat TIC avec des pays africains, dans la continuité des actions déjà entreprises dans le pays.

Pour l’amélioration de la qualité de service, l’INT annonce qu’elle va continuer à réaliser les évaluations des services offerts par les opérateurs afin que ceux-ci conservent un standard approprié pour les consommateurs. Le régulateur télécoms prévoit également de poursuivre la collaboration avec les sociétés télécoms pour le développement de nouveaux outils numériques qui contribueront à améliorer l’expérience TIC et télécoms des Tunisiens.

L’action principale de l’INT concernant la protection des droits des consommateurs, se traduira par la poursuite des sondages d’opinion sur le taux de satisfaction des consommateurs, l’harmonisation des contrats entre les consommateurs, les opérateurs et les fournisseurs de services Internet (FAI), l’audit des systèmes de facturation afin de s’assurer que les clients payent effectivement pour ce qu’ils dépensent.

Dans le domaine de l’assainissement du marché télécoms pour une saine concurrence, le régulateur télécoms va étudier l’impact de la fiscalité du secteur sur son développement et envisager un ajustement si besoin est. Il va aussi mettre un accent sur le partage d’infrastructures. Les opérateurs pourront réduire leurs dépenses d’investissement pour se concentrer pleinement sur les services.

L’INT n’entrevoit pas uniquement son plan d’action au plan national. L’organe public envisage de nouer des partenariats numériques avec des pays africains pour susciter un développement concerté des secteurs TIC et télécoms. La première conférence internationale sur la régulation des communications électroniques est prévue à cet effet, du 13 au 14 mars prochain.

(Source : Agence Ecofin, 16 février 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)