twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Tunisie : Orange migrera de l’IPv4 à IPv6 sur mobile d’ici à la fin de l’année

jeudi 26 mai 2022

Introduit par l’Internet Engineering Task Force (IETF), l’IPv6 est le dernier standard en matière de protocole Internet. Les opérateurs de télécoms préparent leur transition vers ce nouveau standard pour renforcer leurs capacités alors que la demande en adresse IP s’accélère sur le continent africain.

L’opérateur de télécommunications Orange Tunisie envisage d’effectuer sa transition de l’IPv4 (Internet Protocol version 4) vers l’IPv6, le dernier standard en la matière, d’ici la fin de l’année. C’est ce qu’a récemment déclaré Chokri Ben Abdallah, directeur de l’ingénierie réseaux et services chez Orange Tunisie.

«  Cette année, on a choisi de travailler sur le mobile qui est un segment très demandeur d’adresses IP  », a expliqué M. Ben Abdallah, en marge de la première édition du Forum interrégional de haut niveau pour la transition vers l’IPV6 organisée par l’Organisation arabe des TIC (AITCO), en partenariat avec l’Union africaine des Télécommunications (ATU), le lundi 9 mai.

Le projet de déploiement effectif de l’IPv6 intervient après des séries de tests effectués par l’opérateur depuis 2017/2018, notamment avec les entreprises. Selon l’opérateur, cette phase d’essai a donné davantage de fluidité aux phases suivantes, à savoir les travaux sur le réseau mobile lancés en 2020 avec l’augmentation du taux d’usage de l’Internet et des besoins en ressources IP, due entre autres à la crise de la Covid-19.

Selon Mohamed Ben Amor, directeur général de l’AITCO, le passage au protocole IPV6 est désormais une urgence, l’IPV4 ayant atteint ses limites. Il faudrait donc accélérer le passage à l’IPv6 pour éviter de se retrouver isolés sachant qu’avec le temps, les équipements ne supporteront plus l’IPV4. Le nouveau protocole permet notamment d’envoyer des éléments réseau aux adresses IPv6 et d’acheminer des paquets entre sous-réseaux. Il devrait notamment permettre une meilleure gestion du réseau, une cybersécurité mieux maîtrisée et un alignement technologique avec le reste du monde.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 26 mai 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)