twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Troisième licence de téléphonie mobile : Sept opérateurs dans la course

mardi 7 août 2007

La procédure pour l’attribution d’une troisième licence d’exploitation du téléphone mobile au Sénégal sera bientôt arrêtée. L’information a été donnée, hier, par Daniel Seck, Directeur général (Dg) de L’Agence de régulation des postes et des télécommunications et des Postes (Artp). Lors d’une rencontre avec les députés pour les imprégner de la mission de son Agence, M. Seck a rassuré que « le processus est en phase d’être finalisé ». Déjà, indique-t-il, ce sont sept opérateurs qui sont intéressés par cette troisième licence qu’on évoque depuis plusieurs années. Sans préciser les sociétés intéressées, le Dg de l’Artp révèle néanmoins que ces opérateurs viennent d’un peu partout. C’est-à-dire que ces opérateurs sont originaires de « l’Asie, du Moyen-orient, de l’Afrique et de l’Europe ».

En attendant la prochaine audition de l’Artp à l’Assemblée nationale, les députés Balla Moussa Daffé, Moussa Sy, Cheikh Bamba Dièye, Aliou Dia et autres, ont soulevé diverses questions.

Répondant à une question du député Moussa Sy, le Dg de l’Artp rappelle que son organe ne délivre pas des licences d’exploitation à des radios ou télévision car, son rôle est, plutôt, technique : « On ne fait qu’assigner des fréquences, à la suite des études que nous faisons. C’est le ministère des Télécommunications qui délivre les licences ». M. Seck indique, par ailleurs, que les redevances que les médias privés doivent payer, constituent un véritable problème, surtout pour les radios communautaires : « Il y a une liste de radios communautaires qui ne peuvent pas payer ces redevances et cela est un véritable problème. Il y a une situation difficile au niveau des radios privées. Prochainement, nous allons publier un rapport sur ces redevances pour montrer qu’elles ne respectent pas leurs engagements et devoirs vis-à-vis des citoyens ». Toutefois, il a tenu à préciser que la Rts ne fait pas partie des secteurs régulés par l’Artp du fait des compétences partagées.

Asse. B. SOW

(Source : L’As, 7 Août 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)